C’est arrivé près de chez moi !

Un dimanche matin… non d’ailleurs c’était un jour de semaine, je ne sais plus bien lequel. Disons jeudi.

Alors…

Un jeudi matin, en octobre, comme je ne travaillais pas je décidais d’aller prendre un café tranquillou en terrasse.

« Chouette temps aujourd’hui, merci dame nature ! »

Puis un autre café, au bar d’un chouette petit troquet dont je ne me souviens plus du nom place Edith Piaf dans le 20 e.

11 h 00 Début de journée sage, un type s’installe à coté de moi et commande un aligot saucisse, je commande un aligot saucisse parce que c’est bon et de toutes façons je suis célibataire.

Tout va bien.

Il commande un verre de vin, je commande un verre de vin parce que c’est bon avec l’aligot saucisse, de toutes façon je suis célibataire, et puis bon c’est qu’ un p’tit verre en mangeant hein…

Tout va bien.

Un autre lascar s’installe à coté de moi  (l’autre coté) (j’ai deux cotés, je ne parle pas de gauche où de droite ici, j’espère avoir des lectrices…), me tape la conversation, vraiment très sympa de parler avec lui de :

politique, vin, bouffe, filles, musique et plomberie (oui).

Tout va encore bien.

Je termine mon excellent* aligot saucisse, termine mon verre, le nouvel acolyte Francis** m’offre un ch’ti ballon, je lui rends la politesse parce que : je suis célibataire, je suis calé après  l’aligot saucisse, je me suis promis de ne pas boire ce soir, j’ai bu qu’un verre en mangeant et Bon…
le savoir vivre quoi !

Fin de tout va bien.

Avance rapide fffffft>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

16 h 30 :

Francis : « Bon… on va se r… se ruiner (ndlr : financièrement) si on con… si on continue ici, on a qu’à aller chercher une bouteille à Franprix et la boi…boire chez moi en fumant un petit pétard des cigarettes légales et on mangera un p’tit truc. »

Moi : « aahhhh bein c’est une bonne idée ça mon pppooote !  » parceque : je suis célibataire, j’ai soif et plus aucun souvenir de l’aligot saucisse.

Avance rapide fffffft>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Note : si vous êtes maman, j’espère que vous avez pris du plaisir à lire cet article jusqu’à présent.

?? h ?? : Francis me dit que c’est l’heure pour lui d’aller chercher son (sa où ses) môme(s) à la crèche, me propose de l’accompagner avec en filigrane une idée de ce qu’on pourrait faire de la soirée.

Je décide de l’accompagner et me ravise en cours de chemin « j’ crois que j’ vais rentrer chez moi et me reposer un peu » parce que : je crois que je vais vomir l’aligot saucisses.

« Salut ! » « Salut, à la prochaine »

Je précise, qu’à ce moment là, je suis à quoi… pfff 500 allé 550 mètres de chez moi…  complètement cuit et perdu.

Idée : GSM, GPS, rentrer maison, sauvé.

Je fouille mes poches, je sais c’est moche ! Plus de portable, dans aucune de mes poches (ni dans ma main), aucun doute je l’ai oublié chez lui. Je me revois poser mon superbe Iphone Samsug de base sur la table basse du salon.

Ni une ni deux, je décide de retourner chez mon pppooote (Paul… Pierre… Jean claude ?) en me disant que ça ne devrait pas être trop compliqué de le retrouver : j’en viens, c’est à cent mètres.

Dans quelle direction ? Aucune idée, besoin d’un plan B.

Vous, je ne sais pas mais, moi, je transpire le génie quand j’ai bu et mon sens de l’observation est tout aussi développé ce qui m’amène à remonter le courant des mères de familles qui semblent revenir de…

La crèche :

« Paaardon mâdameu, s’il vous p…plait, Z’ avez pas vu mon c…cooopain ? Il s’appelle  Beuuuh… il habite bein… pas très loin, il est veunu chercher heu… unune enfant ici y’ a quoi… cinq minutes » – Demandais-je d’une voie suave, l’air détendu. (mais là je m’emmêle dans les temps).

Bon, je vous passe la suite :  l’air horrifié et effrayé des puéricultrices, les enfants qui pleurent, l’agent de sécurité (un agent de sécurité dans une crèche on croit rêver)… bref, je me suis fait jeter comme un malpropre.

C’est dingue le manque de civisme des gens !

Au final, comme toute belle histoire, celle-ci à une fin, je suis retourné au café et le tenancier m’a indiqué la direction :

« Francis ? (ah ouais Francis) bein il habite juste à coté ! »

(Merci)

~o~

* excellent dans le contexte

** pour préserver son identité.

Publicités

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. C’est captivant lol ..je vous défends de^partir ailleurs..je suis ici et j’y reste..
    je veux la suite ,je veux encore rire…

    1. la suite, dans quelques jours Marguerite…

  2. Si je continue à raconter ma vie ici, je pense que vous rirez longtemps !

  3. Voila pourquoi je reviens vite ici…chaque fois vous me faites rire…merci:)

  4. Merci ! Tout ce qu’il y a de plus vrai, sauf pour l’anecdote du GPS, je n’y avais même pas pensé…

  5. haijee13 dit :

    C’est drôle ! Histoire vraie ?

    1. Tiens… je croyais avoir répondu « tout ce qu’il y a de plus vrai » à ton commentaire… c’est curieux.

  6. Bon je relu, je mélanger les temps et faire bourde mais pas trop mécontent en dehors de ça.
    moi peut être corriger si pas trop pro… procas.. si pas trop fainéant.

Tu peux la ramener maintenant mon lapin !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s