Le management à la française…

aviron le management à la française
Le travailleur courbe l’échine.

Il y a bien longtemps, je travaillais pour une société (fleuron) française que j’appellerais crédit à bricoles pour ne pas divulguer son vrai nom. Un document ultra confidentiel m’a  été remis par un membre d’un syndicat que j’appellerai UFO pour préserver son anonymat.

Alors comme, je m’aperçois que c’est toujours d’actualité et que j’évoque le sujet de l’organisation à la française dans un précédent  article la guerre des gaules expliquée aux enfants et autres ignares que tu trouveras ici

Je ne résiste pas à publier cette vieillerie déjà vue (de toutes façons je suis malade alors j’ai tous les droits.)

LE MANAGEMENT A LA FRANÇAISE :

Deux entreprises, dont une française, décident de faire une course d’aviron dans le but de montrer leur savoir-faire dans le domaine de la “galvanisation” des troupes. Les deux équipes s’entraînent dur.

Lors de la première épreuve, les étrangers gagnent avec plus d’un kilomètre d’avance. Les Français sont très affectés.

Le management français se réunit pour chercher la cause de l’échec. Une équipe d’audits constituée de seniors managers est désignée. Après enquête, ils constatent que l’équipe française, qui est constituée de dix personnes, n’a qu’un rameur, alors que l’équipe étrangère comporte un barreur et neuf rameurs.

La direction française décide de faire appel au service de consultants internes. Leur avis, entouré de précautions oratoires, semble préconiser l’augmentation du nombre de rameurs. Après réflexion, la direction décide de procéder à une organisation.

Elle décide de mettre en place un manuel qualité, des procédures d’application, des documents de suivi… Une nouvelle stratégie est mise en place, basée sur une forte synergie. Elle doit améliorer le rendement et la productivité grâce à des modifications structurelles. On parle même de zéro défaut dans tous les repas brainstorming.

La nouvelle équipe constituée comprend maintenant :

1 directeur général d’aviron,

1 directeur adjoint d’aviron,

1 manager d’aviron,

1 superviseur d’aviron,

1 consultant de gestion d’aviron,

1 contrôleur de gestion d’aviron,

1 chargé de communication d’aviron,

1 coordinateur d’aviron,

1 barreur,

1 rameur.

La course a lieu et les Français ont deux kilomètres de retard. Humiliée, la direction prend des décisions rapides et courageuses : elle licencie le rameur n’ayant pas atteint ses objectifs, vend le bateau et annule tout investissement. Avec l’argent économisé, elle récompense les managers et superviseurs en leur donnant une prime, augmente les salaires des directeurs et s’octroie une indemnité exceptionnelle de fin de mission.

aviron

images et histoire retrouvés sur http://www.fototac.net

Articles connexes : le monde expliqué aux enfants et autres inutiles

Les visiteurs  qui ont aimé cet article ont aussi aimé :

En fait dieu, c’était tout le contraire des hommes politiques modernes : il était vachement bon en création mais pas très bon en communication.
Chapelle Notre dame des mickeys
Concours du plus gros menhir
Pourquoi on est pas plus intelligents que les gaulois…
chatex10
Hein quelle retraite ?
logo-pole-emploi
A venir…
Publicités

25 commentaires Ajouter un commentaire

  1. gaïa dit :

    C’est tellement réaliste ! L’histoire nous dit elle si la direction va acheter ensuite un bateau à l’étranger pour se payer les services de trois rameurs bon marché pour le prix d’un en France ? Lol.

  2. raannemari dit :

    J’ai l’impression d’entendre ma fille me parler de « l’organisation » dans sa boîte 😦

  3. J’aimerais bien savoir qui a partagé cet article sur Facebook pour qu’il ait autant de visites aujourd’hui…

    1. jeje dit :

      papadudu patrick dufresne

  4. mariejo64 dit :

    moi, ça me fait peur ! 😀 je rigole mais ça me fait peur !

  5. giselefayet dit :

    Vraiment excellent , la caricature n’est pas du tout forcée. Pour avoir vécu cette situation il n’y a pas si longtemps je trouve que le document n’a pas pris une ride .

  6. kling38 dit :

    et, le bareur il a eu QUOI???????? mal aux bras, au dos……?????

  7. Ce type d’organisation est simplement très pratique : en cas d’échec, on ne sait pas à qui s’adresser(dilution de la responsabilité) , sinon s’en prendre au pauvre rameur…

    1. C’est exactement ma situation actuelle mon amie fleurie.

  8. Bien vrai, alors ne nous étonnons pas que la galère coule…

    1. On ne peux que souhaiter que la galère coule, comme ça tout le monde nagera dans la même eau et on verra bien qui s’en sort le mieux. merci de ton passage Elisabeth.

  9. Le seul truc, c’est que certains bateaux étrangers ont plus de rameurs : zéro hour contracts chez les anglais, CDD à 850 € chez les teutons.

    La 3è solution aurait pu être de les couler, histoire qu’ils ne fassent pas tache d’huile, sur l’eau c’est salissant.

    Maintenant, chez nous belges, on tourne en rond : c’est le bateau pour la tour de Babel-gique – personne ne comprend rien – un groupe dans un sens, et l’autre à contresens (et inversément).

    Aah le management … rentable, pour quelques uns.

  10. papadudu dit :

    Aucun souci pour l’utilisation de ces photos, bonne réception, trés cordialement, papadudu

  11. SpirituElle!Lui! dit :

    Histoire vraie, d’avant la crise ! Depuis tout le monde trinque à l’identique… En tout cas chez moi !!

  12. David dit :

    Alors là rien à redire ! C’est caricatural mais tellement vrai.

    1. Vécu, sauf que l’embarcation était plutôt une galère…

  13. Ah là là, l’histoire a beau être caricaturale, elle a un fond indéniable de vérité ! Qu’est-ce que ça peut être pesant à la longue toute cette hiérarchie et toutes ces procédures. La règle c’est de respecter la procédure, d’être iso, plutôt que de savoir s’adapter. Si les premiers humanoïdes avaient dû respecter des règles strictes au lieu de s’adapter au milieu ambiant, on ne serait probablement pas là aujourd’hui pour en parler…

    1. ça c’est bien vrai, d’ailleurs, je regrette d’avoir écrit mon article sur l’évolution trop tôt…

Tu peux la ramener maintenant mon lapin !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s