Smoke on the coca-cola.

coca cola on fire
Coca cola on fire

Chers amis, chères amies, gens bons crus où calcinés, bonsoir !

Je suis heureux de vous annoncer que je suis en vie, pour votre plus grande joie après la petite mésaventure fumeuse d’hier soir (lire mon dernier billet : « La multi »).

Alors je vous raconte, hier soir, comme j’ai toujours pas internet dans ma maison/grotte et que la 3G ne passait j’ai fait ce que je fais toujours dans ces cas là, je suis allé à mac do. Oui bon je sais déjà vous allez dire « ah bein ouais tu tapes sur le dos de l’impérialisme de la grande consommation tout ça et tu vas au mac do… » Alors déjà d’une, je ne vous permet pas de me juger, et de deux je trouve ça normal d’aller profiter de leur internet gratuit sans y manger par gratitude pour m’avoir laissé m’essuyer les pieds sur leur paillasson, à leur insu, le jour où j’ai marché sur une merde de chien. Si on peut plus être magnanime, faut le dire hein.

Bref, si vous permettez, je vais raconter mon histoire maintenant.

Alors voilà, je me suis installé tranquillement en bas, au sous sol, bien tranquille pour me connecter afin de VOUS écrire un message de bonne année (alors c’est bien beau de critiquer mais c’est quand même pour vous que j’ai risqué de terminer dans la peau d’une potatoe trop cuite). Tout allait bien jusqu’au moment où j’ai commencé à avoir l’impression de sentir odeur qu’on pourrait qualifier de gaz mêlé à une sorte de fumée acre de plastique cramé goût bacon. A partir de ce moment là, j’ai eu comme l’impression que tout allait encore mieux et ça aurait peut être dû me mettre la puce à l’oreille.

Et puis un vigile est arrivé, alors que l’air commençait presque à devenir irrespirable pour un provincial, mais tout à fait correct pour un parisien de souche et il à commencé à faire le tour des gens qui étaient en bas, comme moi, pour squatter, en leur racontant je sais pas trop quoi. Enfin, en dernier, il est venu vers moi (…),  l’air très calme pour me faire son speech (le même qu’il a fait à toutes les tables visiblement.)

« monsieur, la direction de l’établissement m’a demandé d’aller voir les clients pour les avertir que nous avions un petit problème électrique et qu’il est possible qu’on appelle les pompiers −à ce moment là exactement 3 camions de pompiers se sont déployés devant la porte de « l’établissement »−  car il est probable que ce soit un début d’incendie (à ce moment là l’air était devenu irrespirable) alors je suis venu vous prévenir d’avance qu’on allait peut être vous faire évacuer, alors on préfère vous prévenir avant de vous évacuer pour qu’il n’y ait pas de panique (et tout ça avec des trémolos dans la voix accompagnés de tics de stress) voilà, restez calme surtout.

Alors, j’ai dit merci, j’ai terminé mon message de bonne année, un peu plus rapidement que prévu et j’ai fui calmement.

Voilà, c’est tout.

Publicités

34 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Contente que tu n’es pas péri enfin te voila et,tu nous reviens avec ton histoire fumeuse juste un peu indisposé par le mac do ..bien fait pour toi…lol je veux (oui j’exige) que tu te mettes au vert écolo ou pas tu dois expressément le faire..
    merci lol

    1. Je suis cent pour cent écolo, naturel et cuit au feu de bois ma belle…

  2. mu64 dit :

    C’est attirée par une odeur de plastique cramé que me voilà sur le pont pour une tentative de sauvetage et donc te souhaiter une superbe année 2014 qui commence du feu de dieu on dirait pour toi.
    Oui je sais ça fait presque 2 mois , les réflexes laissent à désirer, (c’est surtout que j’avais pas vu les nouveaux articles) mais comme diraient mes voisins riverains du Leman : Y’a pas le feu au lac.
    Bises mister sebastien

    1. Bonjour madame mu64, il n’est jamais trop tard pour méfaire…

  3. mariejo64 dit :

    mais tu es trop fort ! En l’espace de deux billets (à moins que je n’en ai raté un troisième !) tu as échappé par deux fois à un incendie ! Si Jeanne la pucelle avait pu te connaître ! Mais il y en a qui sont nés avec la chance dans leurs bagages ! D’autres non, et pourtant, ce n’est pas faute de les avoir avertis ! Il y a des messages qui passent mal…peut-être qu’à Domrémy la 3G ne marchait pas non plus ! 😀 Bon, je sais, c’est nul mais après une journée au grand air, j’ai du mal à me concentrer !

    1. oui je crois que tu as vraiment du mal à te concentrer car dans les deux messages je parle du même mini incendie en fait 🙂

  4. rah la vache ! c’est un truc de fou, çà ! bon le principal c’est que tu ailles bien !
    Je te souhaite une très bonne et très belle nouvelle année, avec la santé – le reste, après, çà suit logiquement, et avec toute une foule d’articles toujours aussi bien troussés à nous faire lire 🙂

    1. merci, à toi aussi ! les articles ça va revenir tout doucement 🙂

      1. Ok pas de problème et surtout …. take care, you know ? 🙂

        1. oh mais bien-sur, je suis un pro quand il s’agit de… enfin je vais faire au mieux ! 🙂

  5. Au Mac Do, de qui smoke t’on je demande!!

    1. LO dit :

      :mrgreen: en même temps, y’a pas d’fumée sans feu !
      Bonjour !

      1. ça c’est une réponse de fumiste…

  6. giselefayet dit :

    Ouf tu t’en es sorti sans effets secondaires. On ne sait jamais avec les fumées toxiques les connexions neuronales auraient pu être perturbées .
    Je trouve l’intervention du vigile particulièrement croustillante , la coolitude mode d’emploi .
    Bonne journée
    Bisous

    1. les connexions neuronales ?

  7. Biancat dit :

    Mourir brûlé au Mac Do, ça aurait tout de même fait mauvais effet sur une épitaphe !

    1. « il est mort comme il à vécu : cramé »

  8. aragonne dit :

    Vraiment heureuse de constater que tu as survécu à ton aventure et que tu vas peut-etre squatter un autre Mc Do pour nous écrire, à nous tes lecteurs et lectrices assidus.

    1. on survit à tout j’te dis. sauf à la mort des fois.

      1. aragonne dit :

        En effet. Survivre à la mort, ça risque de ne pas être facile…

  9. Alain Poitras dit :

    Ce n’était donc qu’une petite fumette qui n’a rien à voir avec celle qui flottait dans l’appartement de Bob Marley … Alors tant mieux, l’année commence bien pour toi.

    À propos du Mac Do, fait attention pour ne pas beurrer ton clavier avec de la sauce à bigmac, ça pourrait faire fondre le plastique ! 😉

    1. je vais suivre tes conseils culinaires à la lettre ! et oui l’année 2004 commence mieux que 2013 à commencé.

      1. Alain Poitras dit :

        2004 ? Y aurait-t-il une erreur sur mon nouveau calendrier ?

        Il y a toujours un peu de confusion au début d’une nouvelle année, on date les chèques de l’année d’avant, etc. 😉

        Nous en avons mangé du McDo Samedi dernier en allant faire notre épicerie dans la ville la plus proche à 40km. Nous avions reçu trois coupons rabais par la poste pour deux trios à un peu moins de 10$. Mon coloc et moi, nous avons mangé chacun deux BigMac, deux frites et deux boissons … des vrais cochons, et il nous reste encore un coupon.

        Un petit incident vécu au Québec

        La température était au dessus de 0°C et comme l’air était plus chaud que le sol, il y avait un brouillard à trancher au couteau et nous avons dut rouler à moins de 50km/h tout le long. La route conduisant à mon village est toujours enneigée et lorsque nous avons descendu la première grande côte, nous avons eu toute une frousse, le brouillard au contact de la neige sur la route se transformait instantanément en glace vive, une véritable patinoire …

        Mon automobile s’est mise à rouler de travers et j’ai essayé de freiner et de la redresser en tournant le volant d’un coté à l’autre mais plus ça allait, plus elle oscillait de gauche à droite en prenant de la vitesse car les freins n’avaient aucun effet … Rendu en bas de la côte, elle était complètement de coté et s’est enfin immobilisée, par chance, nous ne somme pas entré dans un des bancs de neige bordant la route. Je me suis dépêché de sortir de cette fâcheuse position avant qu’un autre véhicule n’arrive et nous emboutisse. Mais nous étions seuls assez fous pour nous trouver sur cette route dans ces conditions.

        Mais nos problèmes n’étaient pas terminés car nous avions plusieurs autres côtes à franchir avant de nous rendre et elles étaient toutes glacées comme la première, mais fort de mon expérience récemment acquise, je me suis immobilisé au sommet de celles-ci pour entamer la descente très très lentement, à moins de 10km/h, et j’ai réussi à contrôler la descente sans trop d’oscillations sans toutefois pouvoir appliquer les freins …

        Le trajet de 10km sur ce chemin glacé normalement parcouru en moins de 10 minutes l’été nous à pris plus de 30 minutes et environ 15 minutes après notre arrivée, la charrue est passée en épandant du gros sel et du sable sur la route pour empêcher les véhicules de glisser, avoir su, nous aurions attendu qu’elle passe pour la suivre …

        Cette expérience, c’est comme sauter en parachute, ce n’est pas la première fois qui fait le plus peur mais la deuxième. Au moins, si nous étions morts en glissant dans le lac longeant le chemin glacé, nous serions morts le ventre plein … de Big Mac. 😉

  10. Bon, voilà, je viens de te houspiller, pour que tu nous écrives un vrai article et je trouve une belle épopée… Il a vraiment dit ça, le mec ?
    Trop de précautions oratoires, tout de même et confuses, avec ça 😀
    L’essentiel est que tu aies sauvé ta peau et merci de fournir tant d’efforts pour nous présenter tes vœux.
    Reçois les miens : bonheur, santé, inspiration et surtout le rire !
    Tes articles font toujours mon bonheur et j’espère te lire souvent

    1. merci, ô reine de la nuit. ce qui est vraiment drôle c’est que c’est leur connexion internet qui cramait pendant que j’écrivais mon article ! et oui il à vraiment dit ça !

      1. Diable, la mienne a été interrompue pendant plus de trois heures… j’espère que tu n’y es pour rien : D

        1. tu me crois maintenant si je te dis que je suis e-marabout ?

          1. Tu es capable de me faire croire beaucoup de choses mais alors, sois un e-marabout bienfaisant 😀

    2. je suis content de faire ton bonheur, d’ailleurs je vais boire un verre à ta santé des que possible pour fêter ça ! 🙂

  11. LE RETOUR !!!
    Et dire que tu as bravé tous les dangers pour nous faire un petit coucou en ce début d’année !
    Alors ? Que donnent tes projets d’écriture ?
    Ah oui, et puis… au fait : très bonne année à toi !

    1. Beaucoup de brouillons, beaucoup ! et bonne année aussi, heureux de t’y voir aussi !

Tu peux la ramener maintenant mon lapin !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s