Docteur Maboul.

Docteur maboul
docteur maboul

L’hypocondrie (ou trouble hypocondriaque1) est un syndrome caractérisé par une peur et anxiété2 excessives et bouleversantes concernant la santé et le bon fonctionnement du corps d’un individu. Une écoute obsessionnelle de son corps amène l’hypocondriaque à interpréter la moindre observation comme le signe d’une maladie grave1.

Je suis allé voir le médecin parce que j’étais plus où moins malade à cause d’avoir mangé de la salade.
Voilà c’est ce qui s’est passé, l’autre soir j’ai mangé de la salade au début de la soirée et ça m’a tellement rendu malade que j’ai pas trop apprécié la cuite que j’ai pris le soir même alors le lendemain je suis allé voir le médecin pour euh entre autre heu… avoir un arrêt de travail et escroquer mon patron.

N’empêche que mon patron c’est moi alors je crois que je vais m’envoyer l’inspecteur de la médecine du travail parce que je n’apprécie pas ce genre de comportement de la part de mes salariés et comme j’ai pas suffisamment cotisé cette année je peux déjà vous dire que mes remboursements je vais pouvoir me les mettre bien profond à l’endroit qui ne voit le soleil que quand je suis bourré.
Si j’y réfléchis bien sur le coup là je me fais avoir deux fois pour le prix d’une… y’a pas à dire, la législation française est drôlement bien faite.
bref, ça à donné ça : « Bonjour madame ! – Bonjour monsieur qu’est ce qui vous amène ? – Mes chaussures… (pouet pouet, c’est moi bozzo) je suis fatigué tout le temps madame, j’ai la tête  qui tourne, mal au ventre, la rate qui se dilate enfin bref : le pack 3 jours quoi… – Vous avez eu de gros changements dans votre vie en ce moment… – bah oui du changement il y en à tout le temps, j’ai eu une grosse charge de travail ces derniers temps et là ça se calme… – des période de chômage ?  – Non, je suis à mon compte, alors ça fluctue, je suis passé d’un client très exigeant à [biiiip] (une compagnie d’électricité française) je suis pas surmené… – On va contrôler le cœur et la tension monsieur. »
Elle m’a posé des questions fort à propos comme :
 » Vous prenez des drogues ? – Non madame ! (pourquoi tout le monde me demande ça ?) – Vous buvez ? – Non madame ! (j’vous jure sur la tête du soldat inconnu).- Combien de verres par jour ? – Oh pas beaucoup… (eh merde elle m’a bien piégé là) un où deux, pas plus. Ce n’est techniquement pas très loin de la vérité si l’on considère que la serveuse (qui au passage est mille fois plus belle que mille soleils) me ressert systématiquement dans le même verre comme une grosse feignasse… quand on veut une réponse précise il faut poser la question adaptée. [Note Au passage : vous venez de faire connaissance avec miss rayon de soleil, ma heu… pharmacienne… qui me fournit en bonne médecine et qui va peut être devenir un personnage récurrent si je ne m’y prends pas comme un manche] -Vous fumez ? là j’ai dit oui parce que sinon ça aurait fait louche de ne pas avoir au moins un vice mais j’ai précisé pas beaucoup. -Un paquet dans la journée  ? -Noooon… bien sûr que non voyons que je lui ai répondu de toute bonne foie (parlons en du foi…)(à moins que ce soit l’inverse, j’ai les « e » brouillés) etant donné qu’il était que dix heures du matin. – On va contrôler les poumons, inspirez bien fort… vous ne prenez vraiment pas de drogues ?  -…
bref, un tas de questions à la con.
-Vous êtes content de votre travail ? Vous êtes heureux dans votre vie ? Le moral va bien ?  Vous dormez bien ? -OUI ! OUI ! OUI ! OUI ! (et paf 100 points pour moi) » Alors là, moi à ce moment là, je suis plutôt fier de mon résultat,de la pure tactique,  du travail d’orfèvre : il faut toujours être heureux de votre vie, avoir le moral, et surtout être content de votre travail quand vous allez voir le médecin pour une demande peu avouable, sous peine de passer pour un tire au flanc désabusé et fainéant qui aurait une demande peu avouable. Et c’est là qu’elle à honteusement abusé pour me poser la question retorde et prendre l’avantage :
 » Vous vivez en couple ?  -Non… -Alors vous mangez n’importe comment ! » (mesdames, vous savez  à quoi vous servez aux yeux d’un médecin maintenant… faire la bouffe). Alors moi, bien décidé à garder mon avantage dans la négociation j’y balance aussi sec : « Ah non vous pensez je déjeune tous les midis au restau avec mes collègues qui sont des bons vivants. » Si vous le voulez bien nous allons décomposer cette phrase ensemble pour que vous puissiez juger de l’habileté de ma réponse.

a) Je déjeune : je ne malbouffe pas, je me nourris
b) tous les midi : régulièrement.
a) au restau : pas au mac-do
b) avec mes collègues : ça se passe bien au boulot
c) qui sont des bons vivants : je ne suis pas en déprime !

Je crois que j’en ai trop fait là parce qu’elle en à profité pour me renvoyer un smash, d’un air mi bonnard mi goguenard mi traquenard :
« Combien de verres… ?
-… Spicedicounnasse !
-On va vérifier le foie… vous mangez surement des petites saletés dans la journée…
-Ah parce que c’est de ma faute à moi si miss rayon de soleil me remplit le ramequin de cacahuètes chaque fois qu’elle me ressert une b…. aspirine peut être ? – Il va falloir se poser maintenant hein, c’est fini l’adolescence, à [Biiiiiiiiiiip] ans il faut plus faire n’importe quoi sinon ça va devenir l’enfer pour vous ! – Répète jamais mon age à voix haute spicedicounasse sinon c’est toi qui va aller droit en enfer avec Faust et le docteur maboul. – Bon bein on va ajouter des examens :  Hépatite B… et C… ; (j’ai jamais obtenu de A dans une matière scientifique);  HIV; Chlamydiae… »
Chlamydiae… faut croire que dans l’imagerie d’un médecin de plus de cinquante ans (et paf) un mec de mon age, célibataire et indépendant baise tout ce qui bouge, comme un latin… un lapin pardon, sans prendre la peine de passer par une pharma pour acheter des capotes. J’aime pas les idées reçues et pis quoi, d’accord, c’est la crise les affaires ne vont pas très fort mais j’ai un peu de pouvoir d’achat quand même. N’empêche que ça m’amène à une première question philosophique : hépatite – HIV – HBs – anti HBs – VHC – Chlamydiae… pourquoi tous les mots de la langue française qui font référence à une maladie qui craint comportent ils tous un « h » ?  Ça serait intéressant de le savoir non ? Bon bein moi, comme j’ai pas envie de l’entendre me dérouler la liste de toutes les maladies honteuses que j’aurais pu contracter avec la vie de saltimbanque que je mène, je la coupe dans son élan en lui lâchant qu’il y a peu de risques et que, de toutes façons, je suis comme DSK… j’attends la bonne. (je suis décidément un grand fan de mon humour)
Fin bref, le cœur, les poumons, …. et le foie aaaaaalouette, tout y est passé, C’est pas un médecin c’est Dekra : nous effectuons 135 points de contrôle pour votre sécurité et 35 euros. Pas question de contrôler le pot d’échappement, même pas si ma vie en dépendait. N’empêche que cette dernière réflexion m’amène à me poser une autre question philosophique intéressante : On vous offre un petit déjeuner sucré quand vous allez faire un don du sang, on vous drogue avant de vous  arracher une dent… est ce qu’on vous fait sniffer du poppers avant une  coloscopie ?
Et pour finir, on en est enfin revenus à l’essentiel quand elle m’a demandé  : « Je vous mets un arrêt ? -Oh juste pour aujourd’hui madame, je compte bien y retourner demain, vous pensez bien » que je lui réponds en prenant l’attitude stratégique je suis en super forme.  Parce que vous vous doutez bien que le meilleur moyen d’avoir l’air malade c’est pas de forcer le trait en prenant l’air accablé par la douleur mais d’adopter l’attitude de celui qui récuse le diagnostique car il totalement irremplaçable au boulot / au foyer / autre ; Travail Famille Patrie bordel ! Bref le bilan c’est que je suis allé chez le médecin avec une indigestion de salade et je suis ressorti avec une maladie du foie ; quatre MST ;  un problème de cœur ; un estomac à surveiller.
Comme quoi les médecins c’est vraiment que des hypocondriaques.

J’ai besoin de soleil.

Publicités

22 commentaires Ajouter un commentaire

  1. MDR ! excellent, comme toujours ! quel plaisir de te lire à nouveau !

    1. merci, c’est toujours un plaisir de faire plaisir ! :+)

  2. Enfin, te revoilà, tu m’as vraiment manqué !
    Tordue de rire, tes billets sont toujours trop drôles… 😀
    Tu es tombé sur une drôle de toubib, elle t’a vraiment cuisiné a fond, d’où la justesse de ta conclusion…
    J’adore le coup de la salade, arrosé de … ? sous l’œil attendri de ton Soleil…
    Tu es sûr, tu ne prends vraiment pas de drogues ? 😀

    1. hé hé. content de te faire rire. je crois que la salade c’est vraiment pas bon pour la santé ! j’ai remarque que miss rayon de soleil etait un peu nuageuse aujourd’hui ça ne doit pas etre le bon jour pour lui parler alors je fonce ! pour la drogue c’est non : c’est que panoramix y pense que c’est pas une bonne idee parce que je suis tombé dedans quand j’étais petit…

      1. Mange donc des carottes 😀 Quelle vie mouvementée, j’espère que nous aurons bientôt d’autres nouvelles…
        Pour la drogue, c’était pour parodier ta toubib 😀

  3. Ah, voilà un retour remarqué ! 🙂

    1. oué J’aime pas faire des demi retours moi. dis donc il est chouette ton nouvel avatar, vachement tendance !

      1. Oui, mais il faudrait aussi en faire plus souvent ! Il était question que tu écrives un livre non ? Ou que tu participes à un projet de livre ? Tu as avancé ?
        Sinon, pour l’avatar, je ne sais pas s’il est tendance, mais au moins il est artisanal.

        1. bein figures toi que j’ai fait pas mal de choses sur papier, je vais peut etre bien chercher dans mes notes ce week end et poster quelque chose. pour l’essai de bouquin j’ai fait quelque chose sur papier ils commencent à avoir un petit univers sympathique, des nouveaux persos qui ont la gouaille et j’arrive à les mettre dans plein de situations, je leur ai même fait faire du baby sitting… 🙂 sur papier

  4. lemergencedesoi dit :

    J’adore, non pas que tu sois malade, hein, mais ton style me manquait 😉
    Les médecins chinois ne sont payés que si tu n’es pas malade mais les médecins de chez nous sont payés quand tu es malade… Fallait donc qu’elle justifie ses honoraires… sinon c’est du vol… Mais là, elle a pitêtre fait du zèle… elle voudrait une augmentation, que ça m’étonnerait pas ah ah ah

    1. Merci, ça défoule de lâcher un pitit article de temps en temps !

  5. Heu… le féminin de retors, ça serait pas plutôt retorse ? (hum… torse) 🙂

  6. Pooky dit :

    si tu veux du soleil, file vite voir ta gentille serveuse 🙂
    (PS : et si tu vivais chez moi, la notion de femme à la maison = bon repas sain de ton médecin en prendrait un sacré coup…)

    1. Hin hin hin, si je vivais chez toi y’a pas que la notion de femme à la maison qui en prendrait un coup, je suis célib depuis près d’un an… désolé les mots ont dépassé ma… heu non même pas en fait. Merci pour ton passage hein !

      1. Pooky dit :

        vindiou… fais pas ton kärsher sur pattes!

          1. Pooky dit :

            mais non, je te taquine!

          2. taquiner un animal affamé… téméraire !

          3. Pooky dit :

            peur de rien (ou plutôt « protégée par mon âge 😉 : selon mes blogs, je suis chat, renard, mais pas Cougar )

Tu peux la ramener maintenant mon lapin !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s