Un mot du mec qu’est derrière l’ordi…

f017b226eea9c42764b66af9c460df36Bonjour tout le monde

Aujourd’hui, c’est le blogueur qui vous parle. Le mec derrière l’ordi ; pas le personnage (pas vraiment fictif).

Alors voilà, j’ai commencé à bloguer en me disant que je ne savais pas trop bien pourquoi je faisais ça mais pourquoi pas. J’ai donc écrit des tas d’articles : quatre vingt je crois, bon d’accord, pas très productif… c’est l’intention qui compte. Je ne sais toujours pas vraiment à quoi ça sert, sinon à échanger et connaitre des gens formidables, certains diront : ça remplace une thérapie… pas faux. Alors… vous vous sentez mieux maintenant ?

Bref, beaucoup plus de plaisir.

Si je vous dis tout ça aujourd’hui, les yeux dans les yeux, avec beaucoup de tendresse, c’est que c’est mon anniversaire (merci d’avance). J’ai déjà reçu beaucoup de beaux cadeaux. C’est aussi un moment où beaucoup de choses changent, dans tous les sens. Rassurez vous, je ne suis pas près d’arrêter de vous raconter des histoires abracadabrantes… non.

Toutefois, j’aimerais ne pas être identifié à cette seule étiquette même si elle me va plutôt bien, il faut admettre.

Show must Go On !

PS : Si vous vous posez la question : j’ai prévu d’avoir vingt huit ans cette année.

 

Advertisements

À propos de sebastienblanrue

L'imagination à été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est. Voir tous les articles par sebastienblanrue

52 responses to “Un mot du mec qu’est derrière l’ordi…

Tu peux la ramener maintenant mon lapin !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :