Ce matin, un lapin… a tué un chasseur !

lapin nunchac« Ce matin… un lapin… a tué un chasseur » (Chantal Goya)

Avec ces mots, Chantal… madame Goya a délivré un véritable message d’espoir. Un message d’espoir aux lapins pour commencer : maintenant ils savent qu’ils peuvent s’organiser et se défendre. Mais c’est surtout un message d’espoir à tous ceux qui écrivent. En effet, avec ce texte ; cet hymne ! L’artiste a changé et même révolutionné la face du monde de l’écriture car elle nous dit bien haut : tu peux écrire n’importe quoi si tu y crois ! Et elle y croit Chantal, elle y croit ! D’ailleurs, si on n’entend plus parler d’elle aujourd’hui, si elle ne compose plus de mélodies enivrantes ce n’est pas par manque [de drogues] d’inspiration où de créativité, c’est seulement qu’elle est très occupée par son organisation de défense des lapins : Le MLPC (Mouvement de Libération des Pimpins de Chantal).

Tous les jours, elle accueille, chez elle, des tribus de lapinidés auxquels elle apprend différentes techniques de combat (crav maga – sauce moutarde – coup du lapin). Elle y croit fort, d’ailleurs comme la si bien dit un autre grand de poésie française, Pascal Obispo (ah non, lui pas question que je le cite sur mon blog, je le barre, Obispo est complètement barré, c’est officiel) L’important c’est d’yyyyyyyyyy croiiiiiiiire, c’est pratique de pouvoir rayer ce qu’on assume pas. Bref, tout ça, ça veut dire que l’important, c’est d’écrire ce qu’on a envie d’écrire, ce qu’on aime ; ce qu’on veut ; avec ses tripes ; avec son cœur ; avec une andouillette si vous en avez une sous la main qu’importe. Ajoutez quelques oignons émincés, ail, persil et enfin le lapin (faut bien qu’y serve). «Aimez, ce que vous faites et vous trouverez vos semblables ; des gens comme vous, comme moi qui aimeront, car si nous sommes tous uniques et originaux, nous avons tous nos semblables quelque part.» Voilà ce que nous enseigne la prêtresse de la rabbit Music.

Lapin chasseur marmite
Un qui avait oublié son fusil.

D’ailleurs, l’histoire lui a bien donné raison : les enfants ont bien compris qu’elle vivait dans le même monde qu’eux avec Mickey et Michael Jackson, ils ne s’y sont pas trompés. Ils ont bien compris que le réalisme, on s’en fout que seul l’optimisme compte dans ce monde de chasseurs sans scrupules qui tentent de vous brider tous les jours un peu plus avec leurs fusils à automatismes. Faites germer vos lapins, tous vos lapins ! Oui les lapins peuvent germer… vous ne le saviez pas ? Vous n’avez vraiment pas la main verte alors… occupez-vous donc de vos pimpins, qui j’espère sont nombreux, la réussite c’est de mourir en ayant fait ce qu’on voulait.

Alors, si vous vouliez bien vous rappeler qu’un jour dans votre vie vous avez chanté la chanson du lapin en imitant les oreilles avec vos mains (Vous deviez avoir l’air con mais on y échappe pas, ça s’appelle l’enfance). Je ne doute pas que ce jour-là, vos parents vous ont laissé croire que vous étiez mignons mais c’est une autre histoire, Moi je serais votre Chantal et je continuerais à produire des oeuvres originales, que vous liriez avec vos yeux d’enfants idiots, encore pour quelques temps.

Voilà, maintenant donc… on sait que le lapin est organisé et sur la défensive, tandis que le canard : non !

Le canard ne sait pas se défendre, personne ne lui a jamais appris, personne ne lui a fait de chanson, pas de haka pour les coincoins. C’est dur, je sais, c’est la vie. Alors… il fait quoi le canard, hein il fait quoi le canard ? j’insiste : Il fait quoi le canard ? (qui a dit il fait coin coin ?) Il fait rien le canard, il reste dans son coin, parfois un autre coin, ou bien encore un autre coin et coin et coin coin coin. (je suis pas très fier de cet article). Il arrive parfois qu’un cana…rbitacé un peu révolutionnaire lâche à demi-mot, comme un pavé dans la marre : « coin coin coin coin coin » ce qu’on pourrait traduire par « je voudrais que tous les chasseurs meurent d’un cancer de l’appeau ». Alors, les autres s’enfuient, l’abandonnent, lâchement : ils sortent de la marre et font « coin coin » (NDLA : on pourrait traduire ceci par : il va nous faire des emmerdes l’autre con là avec ses idées révolutionnaires de merde !). Ils se secouent le bas des reins et disparaissent dans l’horizon … (et font coin coin). Je vous le dis : les canards sont des moutons !

Mais revenons-en à nos moutons, les lapins !

d’ailleurs, je ne sais plus où je voulais en venir au départ, et le téléphone sonne alors, débrouillez vous pour écrire la fin sans moi.

Bonne soirée ! Une image pour faire la chute :

lapin t'es con

That’s all folks !

Publicités

26 commentaires Ajouter un commentaire

  1. lesouffleurdemots dit :

    Merci pour ce tranche de lapin, euh de rire!

    1. De rien… vous en reprendrez bien une tranche ?

      1. lesouffleurdemots dit :

        Pas de souci à midi sur le quai des inconnus. Ne me posez pas de lapin, hein? 😉

        1. à midi, D’accord… juste par soucis de la précision : quel jour ? (banane)

          1. lesouffleurdemots dit :

            Ah oui samedi qu’il dit le lapin crétin! 😉

  2. sarah dit :

    il existe aussi le Coq à l’eau….Rulioéclaiziasqule…mais bon, les petits fleurs s’en imprègnent à l’eau de rose, son fils plus « moudarde »..de sauces poétiques, fantasmagoriques aussi, et. attrape les poules… bref… la chasse est au chasseur qui sait chasser…;-))
    le monde animalier.. a de ça très supérieur… il sait ni écrire, ni parler…
    pauvres z’humains que nous sommes, on cherche ou refait le monde meilleur..de tout notre Cœur abimé, ou endurcit .
    faut grimper au grenier… enfin là-haut.. et mm là y’a des prédateurs..à plumes….mdr

    1. Ouais, on cherche un monde meilleurs alors que c’est nous même qui saccageons l’actuel… Saleté de chiendent bipède…

      1. sarah dit :

        quand le Bipède joue de sa jolie Conscience.. en Soie…. il devient Vrai et beau en sa Plume…de cœur …. de Vie….
        c’est là le charme… de cette belle découverte ……:-))

        1. je tourne ton commentaire dans tous les sens et j’ai l’impression que c’est un compliment… pas vrai !

          1. sarah dit :

            euh…. ben j’avais pas vu ça comme ça lol… mais n’étant que plume en vérité… ça doit être vrai…. mdr..:-))
            bonne continuation dans cette jolie couleur… et mettre à plate couture le chiendent de bipède…qui prospère sur la planète. ;-))

          2. bipede bipede… qui t’as mis ce genre d’idées en tête je ne suis ni l’un ni l’autre moi… 🙂

          3. sarah dit :

            ah ;-(( pourtant…..
            ;-))

  3. Caro dit :

    J’adore. Chantal d’une part (qui n’est absolument pas ringarde mais intemporelle. Non mais ^^) et ton texte de l’autre. Pour le canard, je pense qu’il a appris à toute une génération d’ados à faire des duckfaces sur leurs selfies 🙂

    1. Ah ah ah c’est pas faux pour les duckfaces… oui c’est vrai Chantal est intemporelle, elle n’a connu aucune mode… 🙂

  4. Leodamgan dit :

    Je vais justement faire un semis de lapins au potager. Mais après les saints de glace, naturellement. Il faut ensuite les repiquer après leur avoir coupé les oreilles pour qu’elles repoussent plus touffues, comme chacun sait. Ils sont à récolter avant qu’ils ne fassent leurs petites crottes qui leur donnent mauvais goût, bien entendu.

    1. Merci pour ces précieux conseils Leo 🙂

  5. J’adore, bon, pas Chantal Goya (elle, c’est moi qui la barre) mais ton inspiration. C’est drôle, enlevé, piquant et plein de sagesse, bien enrobée dans la sauce moutarde 🙂
    Tu peux être fier, et il n’y a rien à terminer, tu as tout dit : « que l’important, c’est d’écrire ce qu’on a envie d’écrire, ce qu’on aime ; ce qu’on veut ; avec ses tripes ; avec son cœur » et : « seul l’optimisme compte dans ce monde de chasseurs sans scrupules qui tentent de vous brider tous les jours un peu plus avec leurs fusils à automatismes »
    Mais par pitié, change de référence, Chantal, c’est vraiment trop ringard 😛
    Salut, lapin…

    1. Je comprends Élisabeth, mais il faut quand même reconnaitre que l’artiste, madame Goya, Est l’incarnation de la philosophie du « écrire n’importe quoi » et c’est quand même la cousine à bécassine alors respect…bon désolé pour la référence mais c’est quand même l’année du lapin, on ne peut pas décemment fêter l’année des lapinidés sans parler de la sainte mère de la carotte rappée….
      Merci à toi Élisabeth 🙂

      1. La cousine à Bécassine et la sainte mère de la carotte rappée, ça me va 😛

  6. Chriss FV dit :

    Bon, en gros (sel), tu nous fais mariner en finissant par nous poser…un lapin à la fin de ton article ! 😉

    Signé : un canard anonyme.

    1. Je ne réponds pas aux allégations d’un canard anonyme monsieur…ou madame

      1. Chriss FV dit :

        Monsieur ! SVP !
        Bah, c’est déjà un début de réponse…

        😉

  7. giselefayet dit :

    Ben les canards dansent peuvent pas tout faire même si tu l’as traité de canard bitacé , les lapins c’est bien connu ne font que de …..mais chut
    Bonne soirée
    Bisous

    1. Oui c’est vrai, les lapins ne font que lapiner… gloire à eux les bienheureux…

  8. Pooky dit :

    t’es pas une peu jeune pour connaitre ce classique des 80ies ?

Tu peux la ramener maintenant mon lapin !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s