La rencontre de César et Cléopâtre expliqué aux enfants

rencontre lhermite et balasko cleopatre et cesar
Mais non la taille ça compte pas voyons…

Je préfère prévenir les parents qui souhaiteraient éduquer leurs enfants par le biais de mon blog : à vos risques et périls.

Alors, qui c’était Cléopâtre ? Avant tout c’était une gonzesse, une bonne femme quoi, on ne peut pas dire qu’elle ait vraiment fait grand chose de sa vie à part un second rôle dans Astérix et…

Cléopâtre.

Faut dire qu’avec un nom comme ça… hein. Sinon elle à aussi été reine d’Egypte où un truc comme ça réputée pour sa grande beauté etc.

En fait Cléopatre elle était pas si belle que ça, d’ailleurs si on croit les historiens, les vrais, pas les profs elle était même carrément moche ; elle avait la tronche de sim et le pif de Depardieu, bref, elle avait une face et une face de Ra. C’est les sales petits menteurs du marketing qui on fait croire à ta mère que c’était une bombe comme shakira pour vendre du savon Cléopâtra mais en vérité elle était plutôt gaulée comme Josianne Balasko mais c’est pas grave d’être gaulée comme la Balasko, c’est juste pas vendeur.
Bon on peut pas leur en vouloir, aux gens du marketing, faut leur accorder que donner le nom d’une reine d’Égypte qui à clapoté depuis des lustres à un produit de beauté c’est quand même plus sexy. Même nous les hommes on est beaucoup plus sensibles à l’argument de la petite bombasse gaulée comme un Maillol se savonnant langoureusement dans une baignoire en marbre de vingt-cinq mètres carré avec un savon doux comme le lait ; plutôt que madame Durand récurant ses jambonneaux poilus, engoncée dans la baignoire sabot de son HLM, avec Josianna « le savon des femmes qui en ont ». C’est humain. La vérité on s’en fout. On ne peut pas en vouloir au marketing d’apporter de l’espoir au consommateur « Raymonde, pour la saint valentin, j’me suis ruiné, je t’ai acheté ton poids en savon Cléopatra… ça a marché pour la fille de la pub… alors pourquoi pas… savonne toi bien hein »
Mais je m’égare c’est un cours d’histoire pas de philosophie.

Et pis un jour, Jules césar, -Jules césar c’était un empereur Romain (voir aussi)- a vu sa pub à la télé et il s’est fait berner comme tout le monde, il s’est dit ouah la vache elle est bonne…

Pardon ? Non pas un empereur comme celui du reportage sur l’Antarctique… mais qu’il est con ce gosse… bien la peine de leur faire regarder ARTE tiens…

alors il lui a envoyé un mail pour lui causer, alors ils ont discuté mais seulement les nil-mail… c’est trop lent, ça rame, c’est une vraie galère ! Alors ils sont passés aux textos mais c’était pas pratique non plus parce qu’à l’époque, les pavés tactiles étaient pas très au point, il fallait graver les messages au burin, ça prenait du temps et ça faisait des paluches de Popeye, d’autant qu’ils avaient pas encore inventé le langage sms. Alors, ils ont eu l’idée de s’appeler au téléphone, que ça serait plus pratique et tout ça.

Tout le monde n’avait pas le téléphone à l’époque parce que ça coûtait bonbon, y’avait que les dieux, les demi dieux et les rois qui pouvait se faire poser une ligne itinéris, à la rigueur quelques quarts de dieux se faisaient mettre chez free mais ils étaient pas trop content du débit, bon ça c’est une autre histoire.

Bref, ils se sont appelés mais c’était pas très pratique non plus, vu que César parlait latin et Cléopâtre, elle, parlait en hiéroglyphes et les hiéroglyphes… c’est plutôt visuel et ils avaient pas la 4G pour taper la visio mais ça c’est un détail de l’histoire. De fil en aiguille, ils ont fini par se rencontrer : salut ça va moi c’est jules le mec de miticum, et patati et patata, il lui a beurré deux ou trois fois la biscotte et pas de bol il lui a collé un polichinelum dans le tiroir.

Jules César, c’était pas un bon père, faut le savoir et il s’est pas trop occupé du petit qui du coup à fait quelques bétises.

Alors un jour elle en à eu marre cléo, ras le némès des conneries du marmot, alors elle a pris le téléphone dans sa grosse paluche et  a appelé Juju (c’est comme ça qu’elle l’appelait dans l’intimité) et elle lui a dit comme ça :  écoute Juju, je sais que t’es occupé à massacrer les gaulois où je ne sais quels autres primitifs sans intérêt mais là faudrait que tu fasses quelque chose pour kevin y fait rien qu’a foutre le bordel à l’école ; moi j’peux pas m’occuper de tout hein… les courses, le ménage dans le palais, faire la bouffe aux légions j’ai même plus le temps de regarder pyramide avec Patrice Laffont sur la deux.

Alors Jules y s’est pas démonté et il lui a répondu comme ça qu’elle se démerde un peu avec son mouflet : écoute bibiche, faudrait peut être un peu que tu apprennes à te démerder avec ton mouflet,  j’suis au taf là alors c’est pas le moment de me casser Neptune et Jupiter (les couilles), et pis j’t’avais prévenue, tu l’a trop gâté et voilà c’qui s’passe à force de dire amen au fils… et pis d’abord, j’ai toujours pas vu passer le test de paternité si tu vois c’que j’veux dire… et il a raccroché parce qu’en plus elle appelait en PCV.

Voilà, c’est tout ce qu’on sait pour le moment mais les recherches continuent. Le cours est terminé…vous pouvez ranger vos consoles et aller en récréation.

——————————————————————————————————————–

 

fleche2(1)Voir aussi : tous les articles de la catégorie le monde expliqué aux enfants et autres bienheureux

Publicités

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. ravie de me la ramener il y a longtemps que je ne te voyais plus déserteur!merci de me faire autant rire ..Au fait je viens de regarder sous ma robe et tout semble être comme au temps de la préhistoire.

  2. Tu écris comme Jupiter (sauf, que j’ignore s’il savait écrire… lui).
    Écroulée de rire, je vais me la relire plusieurs fois…
    Tu a raté ta vocation 🙂

    1. j’écris comme jupiter… la couille droite de césar… c’est une forme de compliment. ça pour avoir raté ma vocation…. peut etre qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire… merci élisabeth !

  3. mais comment fais-tu !? juste écroulée de rire, bravo, par Jupiter ! 😀

    1. je sais pas, je pense à des choses qui m’amusent et je les ecrit. comme une sorte de hum… « don »…

      1. Et c’est ce qu’on appelle « écrire comme on respire », en fait 😉

        1. c’est peut etre ça… tu remarquera que je tousse pas mal :+)

          1. oh, c’est vrai ! ? 😀

  4. mariejo64 dit :

    je me demande bien pourquoi il se pose des questions sur un éventuel test de paternité ! N’est-il pas de notoriété publique que ce cher Caïus Julius Caesar préférait les minets aux minettes ? Il ferait mieux de regarder du côté de certain légionnaire qui devait, déjà, sentir le sable chaud ! Enfin, ce que j’en dis hein ? Mais faudrait pas raconter n’importe quelles balivernes aux gosses ou alors ils ne te croiront plus, ils ne sont pas tous si godiches que ça !
    Bises, l’historien !

    1. Hé hé bein justement c’est pas des balivernes, s’il y avait eu des tests de paternité à cette époque, la supercherie aurait été démasquée 😉

Tu peux la ramener maintenant mon lapin !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s