J’ai fait la mad pride et j’en suis fier !

guérir grâce à la psychanalyse mad pride france 2014

Je suis allé à la MAD PRIDE du 14 juin, alors pour vous éviter d’aller perdre du temps à chercher sur google : Mad = fou et pride = fierté. C’est une manifestation de fous ! Alors, il faut que je vous dise tout de suite que je suis un peu déçu, moi qui pensais y trouver un super casting de stars comme hannibal lecter, freddy Cruger, Chucky, Cujo ou Casimir, soit des vrais fous dangereux ! Je suis resté sur ma faim.

Malheureux, j’avais déjà prévu un article à sensations relatant le carnage, intitulé « moi survivant de la mad pride » ou « mad pride : témoignage d’un survivant » j’avais déjà une idée de scénar pour le futur film, genre :

scream-04-gUne jeune gourde blonde qui court dans les bois pour retrouver son joli 4×4 afin de fuir vers la grande ville où elle sera en sécurité, s’aperçoit en arrivant son véhicule qu’elle en a oublié les clefs dans la cabane isolée où ses amis Mike ; Taylor ; Stacy ; Robert et Marceline gisent ensanglantés et morts. Alors elle court dans l’autre sens (soit vers la cabane) pour récupérer son trousseau tout en poussant des cris proche de l’appel d’un cochon d’inde devant lequel on agiterait une feuille de salade, — soit quelque chose comme : hiiiiic hiiiiiic hiiiiic — malheureusement elle perd inopinément une de ses tongs à talons pendant sa fuite, ce qui, ça va sans dire, la ralenti fortement. Tout ça bien sur, sous le regard médusé d’un homme mystérieux transpirant sous son masque : Le dangereux psychopathe ; sérial-killer de connasses pas dégourdies qui ne prend même pas la peine de courir. T’façon y s’en fout vu qu’il lui a tendu un piège — il a remplacé les clefs de la bagnole par des tranches de gouda habilement découpées pour ressembler à des clefs (pour ne pas éveiller les soupçons de la pré-morte)—. Le dernier plan aurait été : la nunuche essayant de démarrer sa voiture en déclarant « ouah ça pue le fromage » alors que l’assassin arrive derrière elle murmurant  » toi t’es tellement conne que tu mérites de mourir au ralenti ».

Je me voyais bien vous raconter comment nous partîmes cinq-cent de l’hôpital sainte Anne et n’arrivèrent à l’hôtel de ville que les socio/psychopathes qui auraient zigouillé les plus faibles en chemin, comme une sorte de sélection naturelle à l’arme blanche…

Mais non.
Rien de tout ça ! Je n’ai vu que des gens, on aurait presque pu croire qu’ils étaient (que nous étions) parisiens, sauf qu’ils étaient gais et souriants. Alors quoi, ces fous dont on m’a tant vanté les mérites cinématographiques ne seraient ils en fait que des… gens ? La télévision et le cinéma m’auraient ils menti toutes ces années ?
Bon tout n’est pas perdu, ça m’a donné au moins l’occasion d’inventer une bonne devinette :

– Vous savez comment on reconnaît un fou d’un parisien ?
– L’un est aimable tandis que l’autre est parisien. (On vient de te le dire)

Alors, toi qui n’as pas eu la chance d’assister à cet heureux événement que fut la première Mad Pride et qui lis en ce moment même cet article, ma foi de bonne facture et que tu vas sans doute partager pour en faire profiter tes amis ; tu te demandes sûrement quel genre de gens j’y ai rencontré. Bein vas y demande !

Toi —  Quel genre de gens as tu rencontré à la mad pride Sébastien ?
Moi —  Bein toutes sortes de fous, y’avait même des psychiatres, c’est pour te dire ! Mais attention hein, personne n’était contagieux, la preuve, moi qui y suis allé, je suis toujours aussi normal qu’avant. C’est pas une preuve ça ? Merci d’avoir posé la question.

Tu te demandes peut être aussi de quelle pathologie souffre-je, moi même ? Ok on y va !

toi — tu es atteint de quelle pathologie Sébastien ?
moi — je ne sais pas, je n’ai pas encore choisi. Pour l’instant, je suis équilibré : Un peu schiso, un peu dépressif, un peu mytho, etc. mais ça tu le sais déjà si tu me lis assidûment. Et d’abord qu’est ce que ça peut te foutre ? merci d’avoir posé la question.

Moi de toutes façons, j’ai arrêté de voir la psy le jour où j’ai compris que je ne pouvais plus l’aider. En plus, l’idée de me soigner nous dérange un peu car on s’entend tous très bien la dedans.
Bref, j’ai fait la mad pride et j’en suis fier ! J’ai fait la mad pride… que dis-je j’ai couverte la mad pride et j’en suis fier ! ces gens là, sont très ouverts tu sais ? La preuve, j’ai été adopté instantanément moi qui pourtant suis tellement normal. C’est pas une preuve ça ?
J’y ai rencontré des gens bourrés de personnalité, (d’ailleurs, si tous les gens qui ont des personnalités multiples avaient la générosité d’en offrir une à quelqu’un qui n’en a pas, le monde serait peut être meilleur). Je n’y ai rencontré que des gens sympathiques, j’y ai vu du dynamisme, de la chaleur, générosité, partage, rire, ouverture, échange, amour et joie de vivre ; ce qu’on pourrait résumer en deux mots : la vie.
– ET ON A RI !
Quelques amitiés y sont nées, quelques projets ont commencé à y prendre forme, projets auxquels je compte m’associer. plus on est de fous…

Will, Nathalie, Frédérico, Stéphane, bille de clown, la stagiaire (me souviens plus de ton prénom) merci pour ce bel instant et à bientôt !

 A suivre et à partager s’il vous plaît monsieur, madame rendez vous donc utiles pour changer :

http://laviedunbipolaire.wordpress.com/ Blog très intéressant très bien tenu par mon ami Will  (avec un très bon choix de thème).

La page facebook de la mad pride :

Les clowns Solaires ils sont mignons ces p’tits clowns.

Don’t Worry, be Crazy !

Publicités

22 commentaires Ajouter un commentaire

  1. HumaPsy dit :

    Bonjour, merci pour cet excellent témoignage, la prochaine est en construction depuis quelques semaines, elle aura lieu le samedi 13 juin. Visiter notre blog vous etre informés.
    humapsy.wordpress.com

  2. ouaich ouaich! je pends le mike de mon lapin pour dire mon cri
    mon cri de rien
    mon cri de tout
    je suis qui je suis ou
    je suis fou ou c’est vous

    ici c’est bille de Clown ou les Clowns o Solarium ou une actrice skizofrene qui sais? peut etre que tout les clowns sont des skizo, quand j’avais marcher en clown dans la made pride euh! donpar, dans la mad pride, je m’etais demandé ça, l’actrice Cylia a avait demandé a son clown Yoka ou bien c’est l’inverse, à moins que ça soit la personne qui a demandé a l’actrice qui a demandé au clown?!! Ou alors c’est mon Ame?!!!!!!

    Ce qui est sure c’est que le masque donne a cette frequence sa tonalité ludique et créative.
    bref dans la créativité c’est comme il a dit Shiva soit tu danses dans la beauté soit tu petes tout et entre ces 2 folies là ya qu’un pas…de danse? Entre création et destruction, la folie acrobate marche funanbule.

    oui nous étions là
    car meme si ya pas eu une prise de paroles pour dire tout haut ce que la plupart savent : c’est belle et bien encore la préhistoire dans les asiles et si les soins doivent s’humaniser, et bien les humains aussi. Allez tous ensemble pour devenir humains!

    bon bain c’etait pour rebondir
    ok, la philozoophie des clowns s’accompagne bien d’une limonade ( je dis ça parceque j’ai arréter de boire de l’alcool meme si ça se voit pas d’emblé)

    allez des gros poutoux à tous les foufous et toutes les fofolles
    gloire à l’Eternel.
    Ta Soeur

    1. Mais c’est que tu rebondis bien petit clown, j’ai noté : toi quand tu fais un commentaire, tu ne le fais pas à moitié, ça me rappelle un fameux livre d’or… 🙂

  3. Biancat dit :

    Parfois, je me demande ce qui me manque de la vie parisienne… la liste n’est pas très longue mais je peux y ajouter la Mad Pride ! Nom de Zeus, ça m’aurait bien plu d’y défiler ^^

    1. Bien, l’année prochaine, prévois ton week-end à Paris, plus on est de fous… bein plus on est de fous dans un premier temps mais surtout : plus on est de fous !

  4. Et j’ai raté ça ????? Dingue… personne ne m’a prévenu et je suis si déçue… heureusement, il y ton compte rendu qui m’a fait rire aux éclats…
    La blague est géniale, le reste aussi… le génie n’est-il pas dingue d’ailleurs ?
    Tu me fais signe avant la prochaine, sans faute…!

    1. Je crois que la prochaine fois, je ferais un post d’anticipation, c’est à peu près dans un an, à quelques jours pr-s et c’était un excellent moment ! On se sentait chez soi !

  5. CocoZabrico dit :

    J’ai adoré te lire ! Merci pour le partage, maintenant je pense sérieusement à participer à la session 2015 !

    1. Merci CocoZabrico. Viendé ça va être un truc de malades j’te dis !

  6. psiam dit :

    p***, purée, sébastien, tu m’as « vu », tu penses que j’ai une gueule à vouloir paraitre normal parmi les fous (comprenne qui pourra). je viens de boucler ma nuit en insultant a corps et diable le CO (comité d’organisation) de mad pride paris pour leur manque de vision… tu voudrais etre « fier » d’avoir été parmi eux?? attends un peu, ce n’était que le tour de chauffe, et plein de places sont a prendre pour l’édition 2015…
    d’ailleurs quand tu fais la différence entre un fou et un parisien, je peux t’assurer, témoignages à l’appui, que C. Duetsch est « fou » ET parisien!!! il a eu son 1/4h, il va être content papay, ça lui fera des histoires a raconter à ses petits enfants…. mais nous, nous, à présent, faut qu’on avance, faut battre le fer… et c’est là où on va les laisser sur place: pour (c)eux qui auront cru que le 14/06 était l’boutissment de qque chose, on va prouver que ce n’éatait QUE le début d’un autre temps…
    et rdv le 21 pour commencer…

    1. Salut Psiam, je te comprends bien mais vois tu, moi, je suis pire que Deutch, je vois carrément les choses de façon égocentré :), ce dont je suis fier, c’est d’y être allé. Je ne me suis pas intéressé à l’aspect politico/politique pour cet article, j’ai préféré occulter ça ici, car tout simplement ce n’est pas tout à fait ma partie et je préfère focaliser sur le coté positif : j’ai rencontré des gens intéressants et sympa. J’ai bien noté que Deutch était un vrai psyco, mais je préfère passer la dessus, j’ai envie de donner envie à monsieur et madame tout le monde (bonjour monsieur, bonjour madame) d’aller à la prochaine mad pride. C’est un début, c’est une première et tu as raison, pas un aboutissement. Asta la vista !

  7. Pour les futurs néophytes de la Mad Pride 2015, je ferai qu’il y ai un cortège de 100 personnes défilants en camisole au pas de guerre. Ainsi il n’y aura pas de décus. 😉
    W.

    1. ah oui j’abonde ! C’est qu’il faut du spectacle de nos jours pour attirer le chaland ! Qu’est ce que tu dirais d’une chorégraphie façon thriller ? (c’est moi qui fais michel jackson. hi hi)

      1. psiam dit :

        j’ai pas arrété de leur dire, au CO, qu’on n’était (malheureusement) pas en 1935-35 et qu ce qu rameutaitn en 2014, c’était la fete, le divertisesserment… du pain et des jeux: il s auraont eu les deux (ou presque) pour cette 1ère, et il fallait en passer par là, et il faudra toujours en passer par là jusqu’à ce qu’on soit une force de propositions/revendications: la politique (et on le verifie aujourd’hui), meme de « gauche », ne repond que quand y’a un adversaire en face… a nous de faire en sorte que notre « comédon » devienne si gros qu’il leur deviendra indispensable…. mais la dessus j’ai confiance: je distribuerai les clefs et les roles des le 21 pour celles et ceux qu seront là…
        après, rien n’empeche de faire autre, de faire différent, mais moi j’ai « l’étiquette » mad pride à présent, j’ai des contactrs avce toronto (les précurseurs), et avec plein d’autres: j’ai la légitimité internationale qu’ils n’ont pas et n’auront jamais puisqu’ils sont ethno-centré, fracno-parisiano de têtes de mules… n ’empeche que les autres mad pride ont choisi et orbi leur « mad pride day », qu’ils ont choisi le 14/07, eyx, les etrangers, en référence à, dit-on, un tru qui se serait passé chez nous à l’occaision…..

        bref, « mad pride » qui veut, qui n’en veut… mais si vous regardez « 8th wonderland » dont je viens de revoir le début, y’a une chaine de télé…. qui s’appelle???

        le monde nous appartient, et ce n’est qu’un début, et surtout: il ne le sait pas encore… et pire: il ne le saura jamais!! (on laissera aux cons le soin de trouver des « responsables », des figures tutélaires du mouvement…. arf, arf… nous, on sera bien planqué(e)s pendant ce temps, sur la colline, coimme Mc Cartney sur « the fool on the hill »…

        bref: FOU…. mais pas con! 🙂

      2. Ok c’est signé, reste plu qu’à valider auprès de Mad Pride France.
        W.

  8. Leodamgan dit :

    On dit que les fous ont tout perdu sauf la faculté de raisonner mais qu’ils appliquent leurs raisonnements à une vision fausse de la réalité (ou quelque chose de ce genre. Je dis ça pour avoir l’air malin).
    Bonne soirée,
    Mo

    1. ou peut etre que ce sont les réalistes qui ont une vision fausse de la folie ! allez savoir… merci pour ton passage en tout cas !

  9. Sacré Sebastien! Merci, c’était instructif! 😉

    1. merci mais je sens que J’en ai perdu plus d’un avec cet article 🙂

      1. lechalote dit :

        En tous cas, moi pas perdue, mais je sais pô pourquoi je venais plus?! Bref, c’est réparé. C’est génial cette mad pride, et on m’a rien dit non plus! Ce qui est énorme, c’est qu’on classe de plus en plus de monde dans les troubles psychiatriques, y’en a un pour tout le monde et le médoc miracle qui va avec, p’têt donc la preuve que c’est le monde qui est fou, pas ceux qui en souffrent, mais bon, j’dis ça! Allez, la bise! (reviendrai causer bipolarité, j’aime bien ce sujet là).

Tu peux la ramener maintenant mon lapin !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s