Turlututu chapeau pointu sera certainement le titre de cet article.

turlututu chapeau pointuMesdames, mesdemoiselles, messieurs et autres spécimens vivants que je n’ai pas eu le loisir de disséquer lors d’un cours de bio avec madame xxxxx (cette vieille folle), bonjour !

Oui oui, c’est bien moi qui écris, faut dire que c’est mon blog après tout, normal que j’y écrive des choses une ou deux fois par an, pour l’hygiène quoi.
Vous vous dites certainement quelque-chose du genre : « ah bein voilà, tu reviens comme ça au bout de six mois de silence, la fleur au fusil, pour écrire un article bidon*, non mais tu te fous de ma gueule là… »
Vous avez probablement raison mais je ne vous permet pas de me tutoyer, même en pensée.

Vous vous dites peut être aussi…

Bon heu arrêtez de vous dires des trucs, je vous rappelle que c’est MON blog, alors c’est moi qui dis des trucs, vous vous contentez de me croire sans réfléchir, comme à la messe.

Bref, avant de continuer, laissez moi compter les lignes de cet article…

Mince… 22, j’espère que vous n’êtes pas superstitieux. Voilà, nous arrivons donc tout doucement à la 23e ligne, j’imagine que les passants en recherche de belle littérature, ainsi que les visiteurs en quête d’exotisme, qui n’auraient lu que le début du premier mot du titre ont maintenant  passé leur chemin, il ne reste donc que la poignée d’habitués vieillissants et c’est très bien.

Alors voilà, oui bon, la vie c’est comme ça, on est pas toujours constant et l’activité artistico-littéraire s’en ressent (notez que le mot littéraire apparaît trois fois dans cet article) (c’est quoi c’bordel ?) Alors, on rit, on pleure, on mange une choucroute, on aime  des gens et parfois on les perd mais c’est pas grave, c’est la vie. Et puis parfois on les perd et c’est moins la vie et c’est plus compliqué de remonter sur scène… comme on prend le dernier train, je n’suis pas un héros mes faux pas me collent à la peau, je n’suis pas un héros, faut pas croire ce que disent les journaux, etc. (Daniel 7,14)

Dans ces moments (comprendre dans les moments où j’écris des trucs, comme ça, pour être là, comme on s’occupe pour éviter de se retrouver à un comptoir) j’ai un peu l’impression de vous arnaquer inconsciemment, et j’ai horreur de ça. D’arnaquer  inconsciemment, j’ai l’impression de ne pas en profiter pleinement. Je préfère largement me foutre ouvertement des gens, je trouve ça beaucoup plus respectueux envers moi-même. Alors dans ces moments je suis loin.

Bref, le temps passe, les gens aussi, finalement, on se retrouve au même endroit en se demandant un peu « mais bordel qu’est ce que je fous encore là moi ? » ; « y’aurait-il encore du jus la dedans ? »  J’en doute un peu. A quoi ça sert donc d’écrire des articles de blog quand on à plus rien à dire, plus de projet ?

Réponse  :  j’en sais foutument rien mais faut bien avouer que c’est la ligne éditoriale de ce blog depuis le début.

La vie change, je ne suis plus à Paris depuis un certain temps déjà, je bouge. Paris… Amie Amour Muse et maitresse tu me manques et si le véritable amour puait le gas-oil aux heures de pointe ce serait toi. Oui, tu es beaucoup plus jolie que New Dehli ou Mexico derrière ton rideau de fumée.

* Comment vous avez deviné que ce serait un article bidon ? Vous êtes vraiment trop forts.

Publicités

18 commentaires Ajouter un commentaire

  1. ‘arrive je sors de mon terrier et help!help!je ne vois personne????

    1. Bonjour Marguerite, je reviens tout doucement 🙂

  2. ‘arrive je sors de mon terrier et help!help! jje ne vois personne????

  3. Toujours fidèle, ta lectrice vieillissante. Super de te lire, et essaye de te pointer avant que j’émigre en maison de retraite 😛

    1. Maison de retraite, mais ça va pas non ? ce serait un deuil national pour les blogueurs, ce serait comme johnny hallyday qui arrêterait la chanson. (Je réalise seulement en écrivant que Johnny est un prénom curieux si on le regarde bien.)

      1. Pourquoi serais-tu le seul à avoir droit à la provoc’ ?
        Il fallait bien un argument massue pour te dire que tu nous manques et que nous adorerions te lire plus souvent.
        Mais fais au mieux et surtout, reste-toi.
        Très touchée par ce cri du cœur, merci, Sébastien

        1. Elisabeth reviens !
          Elisabeth reeeeeste ! Téléphone maison.
          Tu manques 😦

  4. Elisa dit :

    Ah ! Te dire ce que tu supputes que je vais dire : contente de te revoir 🙂

    1. Bonjour Elisa, vous supputâtes que je supputai, Oui c’est vrai, parfois je suppute, en un mot bien sûr. Comme la langue française est belle : que je supputasse, que nous supputassions, que vous supputasses.
      ça se passe de mots…

  5. J’ajouterais que mon papa continuait pas très honorablement » turlututu chapeau pointu madame cabu la crotte au … « . Quelle horreur !

    1. ça rime c’est l’essentiel !

  6. 1. Je suis la vieille qui lit. 2. J’aime bien les bidons et les bidonnages car ça ne sonne pas toujours creux et même si, on s’en fout.3. J’ai remarqué (note scientifique) que faire rire avec rien c’est plus dur que de faire pleurer avec pas grand chose. 4. Avoir un(e) correspondant(e) qui écoute ses vents, c’est plus jouissif que de ne pas en faire et de n’être entendu par personne. Na ! Donc, la veille qui écoute les vents en redemande…

    1. Bonjour, Anne de Louvain la neuve vieille. Alors, si vous aimez les histoires bidon, je vous conseille de lire l’histoire d’une auto-stoppeuse bidon, elle est vraiment bidon. Et bienvenue d’ailleurs.

  7. gaïa dit :

    Coucou Sébastien ! Enfin de retour ! Tu commençais à manquer à la blogosphère. Tes fantaisies, ton phrasé unique font de ce blog un endroit exceptionnel où l’on a envie de s’installer pour boire un verre et papoter. Des chapeaux pointus turlututu, saperlipopette, j’en veux plein ! Même quand tu n’as rien à dire on en tire quelque chose et tu le fais si bien ! Alors, bonjour chez toi et j’espère que cet article ne sera pas qu’un dernier soubresaut.
    Je suis fan et je le reste !
    Bises

    1. Coucou Nadiouchka, (oui c’est nouveau). Soubresaut ? Tout ici n’est que soubresaut. Alors et toi, tu bouges toujours aussi bien ton cube ? Hein hein ?
      Les expatriés auront-ils droits à une retransmission vidéo où quelque chose dans le genre ? Ce serait bien de pouvoir en profiter.
      Bisous.

      1. gaïa dit :

        Coucou Sébastien, sur internet, tu tapes bougeton cube vidéo et tu verras le teaser.
        bisous ! 🙂

Tu peux la ramener maintenant mon lapin !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s