C’est quand la sagesse ?

58885_1389084113_bonbons

Viens lire mon article, je te donnerai plein de bonbons.

On a l’habitude de dire que la sagesse vient en vieillissant. C’est des conneries tout ça. Moi qui vous parle par exemple, je crois que j’ai été sage jusqu’à cinq ans et demie. Et encore. J’ai pas fait exprès.

 

Ensuite, ça s’est gâté quand j’ai compris que faire le pitre ouvertement attirait les faveurs du public à condition bien-sûr de sortir de scène mignonnement : J’ai pas fait exprès, je savais pas… ooops. Cela n’a pas de que des inconvénients cous savez  : les enfants idiots c’est touchant, c’est comme des petits handicapés : on voudrait pas être à leur place mais on est toujours prêt à leur donner quelque-chose pour se dédouaner.

— Pourquoi je ne peux pas acheter une sucette à un franc avec ma pièce madame ?

— Parce que dix centimes c’est moins qu’un franc. (qu’il est con ce gosse)

— Oooooh. (mine dépitée)

—  C’est pas grave, tiens, je te l’offre parce que tu es un mignon petit garçon.

— Merci madame la boulangère. Je peux en avoir une autre il me reste dix centimes ?

J’ai gagné plein de bonbons gratuits comme ça.  J’ai muri depuis —Physiquement s’entend— , ça ne se voit pas trop à l’écrit mais j’ai muri. C’est exactement ce que je me suis dit ce matin en me regardant dans la glace. C’est beaucoup plus difficile maintenant de prendre l’air gentiment idiot sans passer pour un débile profond, mais j’y crois toujours de tout mon cœur. Des fois ça marche encore mais je soupçonne mes victimes de simuler. La naïveté est un art réciproque.

Des gens qui ont atteint la dépression en cherchant le chemin de la sagesse, j’en connais plein. Suffit de passer deux heures à un comptoir de PMU pour rencontrer une foule de Socrate du picrate, Shivas du Chivas et autres maitres Yoda de la vodka.  moi même j’ai essayé. Au fait, c’est quoi la sagesse, à part fermer sa gueule pour pas se faire remarquer par ses profs, son patron ou les agents quant on rentre chez soi à quatre heures du mat imprégné des bonnes paroles des trois grands sages cités précédemment ?

La sagesse (du grec ancien σοφία, sophia) est un concept utilisé pour qualifier le comportement d’un individu, souvent conforme à une éthique, qui allie la conscience de soi et des autres, la tempérance, la prudence, la sincérité le discernement et la justice s’appuyant sur un savoir raisonné. (c’est jouable)(juste une question d’interprétation)

Dans le domaine de la philosophie, la sagesse représente un idéal de vie vers lequel tendent les philosophes, « amoureux de la sagesse », qui « pensent leur vie et vivent leur pensée », à travers le questionnement et la pratique de vertus.

Le calme et la modération apparaissent fréquemment comme composantes de la sagesse dans les définitions académiques. L’usage retient parfois ces seules qualités lorsqu’il qualifie une personne de sage, comme pour un enfant lorsqu’il est obéissant et tranquille (eh ouais les gars, on nous aurait menti ?).
(wikipedia)

Je vous laisse méditer ces bonnes paroles pendant que je cherche une astuce pour m’en sortir avec cet article qui part en sucette.

Bon, on s’entend la dessus, la sagesse c’est comme l’Australie : tout le monde sait à peu près où ça se trouve mais personne n’a envie de faire un si long voyage pour ne voir que des kilomètres et des kilomètres de route qui ne mènent qu’ailleurs en Australie. J’espère que tout le monde a compris l’allégorie métaphorique. Bref, ça a l’air loin et obscur tout ça, pour faire court, je préfère retenir ceci « la sagesse représente un idéal de vie vers lequel tendent les philosophes » et en faire ce que je veux. Mon idéal de vie, c’est de faire ce que je veux et bam, je retombe sur mes pattes.

Alors, comme ce n’est pas très bien perçu d’être volontairement naïf dans ce monde bien informé, je vais attendre d’être vieux et retrouver ma légitimité en faisant passer mon ingénuité forcée pour de la sincérité sénile, comme faisait mon grand-père avec les impôts. Et j’écrirai des tas de livre qui servent à rien, qui traitent de la sagesse en toute mauvaise foi comme l’autre là, le philosophe a deux euros qui vend plein de bouquins qui parlent de rien. Et je raconterai que de la daube que tout le monde interprètera comme de la sagesse parce-que je suis vieux. Et j’aurai un chien qui s’appellera Cachou ou Choupette : un Staff ou un Rottweiler. J’espère qu’il sera sage.

Voilà voilà, maintenant, vous pouvez écouter en chanson l’histoire de Raoul, le Pitbull pas sage. A plus !

Publicités

À propos de sebastienblanrue

L'imagination à été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est. Voir tous les articles par sebastienblanrue

10 responses to “C’est quand la sagesse ?

Tu peux la ramener maintenant mon lapin !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :