Revenir un jour.

Revenir un jour, comme toujours.

Affronter le public ou pire encore : son absence.

Faire une pirouette et disparaitre peut-être…

Revenir sûrement. Ne jamais mourir vraiment.

Tels de vieux amants.

Passez-vous encore par ici parfois?

Vous souvenez-vous de nos rires et émois?

Publicités

14 commentaires Ajouter un commentaire

    1. Pfff tu es nulle au jeu du ni oui ni non…

      1. Oui. Non, mais je voulais mettre un truc de plus mais c’est parti plus vite que. Et puis après j’ai oublié. Mais je te remercie de me traiter de nulle à peine tu me retrouves, c’était un chouette moment. Allez, salut biquet !

  1. Je n’avais fait que passer le temps de votre rencontre, découverte, et coup de foudre pour vos textes très drôles, et puis, zou, vous avez disparu puis moi-aussi et c’est ainsi que vont et viennent ces blogs de rencontre de hasard à la bonne fortune d’un pot qui suit, ou pas, nos pas dans la vraie vie.

    1. La magie des clowns c’est de savoir disparaître et réapparaître sans jamais partir vraiment.

  2. Aragonne dit :

    Et les tartes aux fraises ? Je peux avoir une tarte aux fraises ? 😋

    1. Je vais devoir remettre une fournée en route, je te te préviendrai quand ça sera prêt. Je dirai comme ça « à table les enfants, fais attention c’est chaud, soufflez mais crachez pas ! »

    2. PS : la tarte aux fraises c’est en rapport avec mon tout premier article ou totalement arbitraire ?

      1. Aragonne dit :

        Ahah non, c’est en lien avec ta réponse où tu parles de tarte à la crème : « bonjour, et puis c’est plus comme avant, la Belle époque la folie ça manque in peu de folie et de tartes à la crême tout ça… »

        J’essaye d’être drôle des fois, mais ça ne marche pas toujours 😉

        1. J’avais un doute…
          Il y en a ici de la tarte au fraise, échantillon rubrique nostalgie issu de mon tout premier article ou presque : »Ourson déjà, je brillais par ce talent inné pour faire tout et surtout n’importe quoi avec les mots. Talent qu’il me fut permis de démontrer pour la première fois à 6 ans quand mon grand père, qui mangeait une tarte aux cerises fit tomber quelques fruits sur son pantalon.

          Moi j’ai dit « C’est la cerise sur le gâteux », ma mère elle a dit « tu vas t’en manger une de tarte ! », Sa prédiction se vérifia rapidement. Ce fut une sacrée belle rouste dont je garde encore les séquelles physiques aujourd’hui, c’est pourquoi vous ne me verrez jamais à la télé » 2012 ça nous rajeunit pas…

          1. Oops c’était pas des fraises mais des cerises.

  3. laetpassion dit :

    Oui, souvent nostalgique à cause des longues absences, des grands silences…

    1. Bonjour, et puis c’est plus comme avant, la Belle époque la folie ça manque in peu de folie et de tartes à la crême tout ça…

      1. laetpassion dit :

        De tartes à la crème? Parce que la folie est toujours là mais n’a plus grand chose de crémeuse !
        De tarte à la crème ? Il suffit de demander!
        Effectivement, l’époque n’est plus belle mais blême et dans nos têtes pourtant, notre douce verve persiste courageuse sans laisser de traces dans nos vie vraies…

Tu peux la ramener maintenant mon lapin !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s