J’ai un truc à vous dire.

J’ai été absent longtemps… Oui, j’ai eu une vie agitée et je me suis éloigné du monde des vivants ces derniers temps. N’empêche que je vous ai écrit tous les jours (sur papier). J’espère retrouver mon énergie et  revenir bientôt. En attendant, je vais lire vos commentaires et y répondre tout doucement. Bisous !  

Turlututu chapeau pointu sera certainement le titre de cet article.

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs et autres spécimens vivants que je n’ai pas eu le loisir de disséquer lors d’un cours de bio avec madame xxxxx (cette vieille folle), bonjour ! Oui oui, c’est bien moi qui écris, faut dire que c’est mon blog après tout, normal que j’y écrive des choses une ou deux fois par…

Donne à cet article le titre qui te plaira.

Quand Christophe Colomb a découvert l’Amérique c’était plein d’indiens. A l’époque, les indiens, ces sauvages, ne savaient même pas qu’ils étaient indiens, d’ailleurs ils ne savaient même pas qu’ils habitaient en Amérique, ni que l’Amérique était en Inde. C’est con un indien ! Alors, les européens d’Europe sont arrivés un jour et ils leur ont appris…

Gassin est un con.

— Alors ton Gassin, mon bon Gaston, c’est un con ! Un con ! Un con… un vrai con ! Tellement con que Si on organisait un concours de cons, y perdrait ! l’est trop con pour gagner quelque-chose… — J’y peux quelque-chose moi ? Je pouvais pas me douter qu’il allait tout flinguer comme ça,…

En avant les histoires.

Bien entendu, ma vie ne se résume pas, loin s’en faut, à ce formidable talent artistique*. Très tôt je fus investi d’un formidable esprit d’entreprise doublé d’un talent certain pour la recherche scientifique ainsi qu’une exceptionnelle aptitude à émettre de grandes spéculations théologiques qui marquèrent ma génération et parfois mes fesses.

Et maintenant ?

J’ai abordé cette nouvelle année avec des idées et des envies en tête. L’envie de rire, « dire n’importe quoi » écrire des articles pour le fun. Seulement voilà, c’était avant. J’ai perdu cette envie de légèreté, pendant un moment en tout cas. L’abus de réalité nuit. Monde de fous non ? Merci pour vos commentaires sur…

Dimanche noir

Aujourd’hui, je suis comme groggy,  il y à quelque chose en moi qui est pétrifié. Un « je ne sais quoi » qui me laisse penser que, après tous ces événements, malgré tous les élans humanistes de ces derniers jours et le sursaut de conscience ; d’ici peu, une bonne partie de l’humanité se retranchera de plus…

Vous ne servez à rien !

Vous pensez être des héros, des idoles mais ceux qui suivent votre « exemple » ne sont que  des minables à votre image. Vous pensiez nous désunir, nous faire peur, nous faire taire mais c’est exactement le contraire qui se passe.

Les amants de papier.

Sans se déchirer, ils s’enrôlent  dans leurs caprices. Sous sa jupe il se glisse, complice elle se plisse. Elle supplie, il s’y plie et s’applique en supplices. Supplique épique qui, si forte, s’explique. C’est une chronique laconique d’épris aiguës. C’est le prétexte hors contexte d’amoureux sans texte. L’histoire folie d’amants de papiers adeptes de l’origamie. Les vers…