Turlututu chapeau pointu sera certainement le titre de cet article.

turlututu chapeau pointuMesdames, mesdemoiselles, messieurs et autres spécimens vivants que je n’ai pas eu le loisir de disséquer lors d’un cours de bio avec madame xxxxx (cette vieille folle), bonjour !

Oui oui, c’est bien moi qui écris, faut dire que c’est mon blog après tout, normal que j’y écrive des choses une ou deux fois par an, pour l’hygiène quoi.
Vous vous dites certainement quelque-chose du genre : « ah bein voilà, tu reviens comme ça au bout de six mois de silence, la fleur au fusil, pour écrire un article bidon*, non mais tu te fous de ma gueule là… »
Vous avez probablement raison mais je ne vous permet pas de me tutoyer, même en pensée.

Vous vous dites peut être aussi…

Bon heu arrêtez de vous dires des trucs, je vous rappelle que c’est MON blog, alors c’est moi qui dis des trucs, vous vous contentez de me croire sans réfléchir, comme à la messe.

Bref, avant de continuer, laissez moi compter les lignes de cet article… Lire la suite


Donne à cet article le titre qui te plaira.

browsers navigateursQuand Christophe Colomb a découvert l’Amérique c’était plein d’indiens. A l’époque, les indiens, ces sauvages, ne savaient même pas qu’ils étaient indiens, d’ailleurs ils ne savaient même pas qu’ils habitaient en Amérique, ni que l’Amérique était en Inde. C’est con un indien ! Alors, les européens d’Europe sont arrivés un jour et ils leur ont appris la vérité.

« Bonjour, vous êtes des indiens des Indes d’Amérique »

« Ah bon ? Merci de nous avoir prévenus, on se posait justement la question tu vois, genre prise de tête freudienne autour du calumet de la paix »

Les européens d’Europe, ils n’avaient pas lu Freud, ni calumet de la paix mais ils n’étaient pas incultes pour autant hein, ils connaissaient Sun Tzu par cœur alors ils ont répondu « si tu veux la paix prépare toi à la guerre. » Mais bon, je saute quelques étapes là, parce qu’il faut quand même admettre qu’ils ont essayé d’éduquer ces brutes à plumes longues avant de les massacrer.

Lire la suite


Gassin est un con.

62170909_p

— Alors ton Gassin, mon bon Gaston, c’est un con ! Un con ! Un con… un vrai con ! Tellement con que Si on organisait un concours de cons, y perdrait ! l’est trop con pour gagner quelque-chose…

— J’y peux quelque-chose moi ? Je pouvais pas me douter qu’il allait tout flinguer comme ça, pis c’est le seul artificier qu’on avait sous la main alors y’a bien fallu faire avec… ça valait le coup de tenter la chance !

— Tenter la chance ? Je veux bien, avec un jeu de dés à l’heure de l’apéritif mais quand il s’agit du casse du siècle et de dynamite, on ne tente pas sa chance on fait de l’orfèvrerie ou on y laisse ses roubignoles.

— Une erreur, ça peut arriver à tout le mon… Lire la suite


En avant les histoires.

Playmobil en avant les histoiresBien entendu, ma vie ne se résume pas, loin s’en faut, à ce formidable talent artistique*. Très tôt je fus investi d’un formidable esprit d’entreprise doublé d’un talent certain pour la recherche scientifique ainsi qu’une exceptionnelle aptitude à émettre de grandes spéculations théologiques qui marquèrent ma génération et parfois mes fesses. Lire la suite


Et maintenant ?

J’ai abordé cette nouvelle année avec des idées et des envies en tête. L’envie de rire, « dire n’importe quoi » écrire des articles pour le fun. Seulement voilà, c’était avant. J’ai perdu cette envie de légèreté, pendant un moment en tout cas. L’abus de réalité nuit. Monde de fous non ? Merci pour vos commentaires sur mes derniers articles, je les ai lus, je n’ai pas répondu mais je les ai lus, je reviendrai peut être dessus, je ne sais pas. Je n’ai pas écrit, pas ces derniers temps, j’aurais été trop virulent, pas dans l’esprit de ce blog, enfin… écrit, pas publié. Pas écrit ou presque, car, oh miracle, j’ai enfin donné un début de suite à ma bio-présentation Anagrammes piques et piques alcool et drames Article que j’ai commencé en novembre 2012… et double miracle j’ai presque enfin terminé les modifications sur le blog ses menus etc. Qui veut voyager loin tout ça tout ça !

Allez, Show must go on !

A tout de suite…


Dimanche noir

Aujourd’hui, je suis comme groggy,  il y à quelque chose en moi qui est pétrifié. Un « je ne sais quoi » qui me laisse penser que, après tous ces événements, malgré tous les élans humanistes de ces derniers jours et le sursaut de conscience ; d’ici peu, une bonne partie de l’humanité se retranchera de plus belle derrière une barrière de premier degré, d’indifférence et d’accusations.


Vous ne servez à rien !

je suis charlie

image nydailynews

Vous pensez être des héros, des idoles mais ceux qui suivent votre « exemple » ne sont que  des minables à votre image.

Vous pensiez nous désunir, nous faire peur, nous faire taire mais c’est exactement le contraire qui se passe. Lire la suite


%d blogueurs aiment cette page :