Le sujet éphémère pour dire que j’ai rien à dire.

Bleu
Bleu

Ladies, Gentlemen et autres, bonjour. Vous avez dû remarquer que depuis quelques temps, je n’écris plus rien et ne commente presque plus.
De mon coté, j’ai remarqué qu’il y avait presque autant de visites sur mon blog quand je ne postais rien (comme ça on est quittes) (si c’est logique) Alors je me demande comment je dois le prendre.
Je devrais peut être ne plus rien écrire du tout, ce serait comme une sorte de concept… pas con ça, je vais tenter ! Je vois bien un truc du genre : je ne publie que des articles vides et vous adorez, je deviens une icône « le blogueur du néant ». J’en entends déjà dire que ça ne changerait rien au niveau culturel, d’autre chuchoter à l’oreille de leur voisin « Ah enfin le niveau remonte », passons. Ensuite comme je tomberai dans l’oubli, je serai obligé d’innover. Par exemple : je n’écrirai rien mais avec un fond bleu, on appellerait ça « sa période bleue », je serai réadulé, on parlerait de moi dans les journaux, des gens qui ne comprendraient pas ce que je fais plus que moi diraient que je suis un artiste et je m’ taperai  afficherai avec des top models inscrirai sur un site de rencontre pour alcooliques dépressifs)n et je pourrai mourir dans l’indifférence totale et être enterré au Père Lachaise (coté est de préférence) mais bon le but de ce message n’est pas de m’écrire une élégie . D’ailleurs, j’ai déjà été reconnu pour mon art : Mon prof de maths en 4e avait à l’époque vanté mes mérites  sur mon bulletin -Sébastien est une sorte d’artiste de la géométrie- ça ne veut pas rien dire ça, je m’excuse. Bon, sinon, Je ne suis pas très en forme pour écrire des… disons articles du niveau de qualité que vous méritez presque mais ça va revenir. Déjà quand j’imagine les mines réjouies de certains à l’idée de me voir disparaître du paysage bloguesque français, mon sang tourne un peu plus vite et j’ai comme une envie de vous montrer qui c’est Raoul.
Bref, comme je suis un peu fatigué et que je n’ai rien à dire, je vais passer directement à l’essentiel et annoncer ce que j’ai à annoncer : Je posterai peut être un petit article demain pour répondre au défi hebdomadaire d’Olivia.
Sinon ça va vous ?

Publicités

49 commentaires Ajouter un commentaire

  1. TK.Kim dit :

    le néant te va si bien… j’attends avec impatience ta période rose…

    1. je reste persuadé que c’est un compliment !

      1. TK.Kim dit :

        ça l’est! à cause de toi j’ai glandé toute la matinée en lisant quelques de tes textes, en imaginant des réponses photographiées dans ma tête (hein, euh, c’est 1 phrase bancale, tant pis, je la laisse, tu te débrouilleras avec mes trucs tordus, mais non, je ne fais pas encore de photo intra-corporelles!, bref, j’ai rien fait, et ça fait du bien!!!!. 🙂

        1. tu m’intrigues, J’aimerais beaucoup voir ces photographies mentales, pas de problème pour les trucs tordus c’est mon fond de commerce, mon matériau bref ma vie.

          1. TK.Kim dit :

            ahhh, merde, elles sont dans ma tête, euhhh, bon, c’est génant de les foutre comme ça sur le net, genre un bout de neurone, ou la pointe du cervelet, c’est super intime… faut trouver une solution! je te les envoie directement dans ta tête?

          2. TK.Kim dit :

            😉 chiche!?

          3. c’est vraiment mesquin d’utiliser le sort « t’es pas cap ». c’est un abus de faiblesse.

          4. TK.Kim dit :

            pour toi, je serai meskim 😉

  2. Biancat dit :

    eh bien, même quand tu n’as rien à dire, on se régale 🙂 alors ressource-toi, repose-toi et reviens-nous (désolée on dirait une mauvaise chanson)
    PS : perso je n’ai jamais été fan du bleu…

    1. Je ne vois pas de quelle chanson tu parles.

      1. Biancat dit :

        pas d’une en particulier, en écrivant ma phrase je l’ai trouvée très naze, on aurait dit les paroles d’une vieille chanson de variét’ (reviens-nooooous….)… mais peu importe, le message était : le billet était fort drôle et repose-toi.

  3. Alain Poitras dit :

    C’est normal de publier moins à certaines périodes de l’année, par manque d’inspiration ou de temps. C’est personnellement mon cas, j’ai des travaux très urgents à effectuer avant l’hiver donc je suis actuellement beaucoup trop occupé pour écrire de nouveaux articles sur mon blog. Les lecteurs doivent comprendre que certains blogueurs ont aussi une vie hors du réseau Internet et ceux ou celles qui en ont pas ont un sérieux problème …

    1. Oui mais c’est que le temps passe tellement vite et j’ai encore tant de venin à déverser, je ne sais plus par quoi commencer 🙂

  4. A défaut de lire, en verra-ton de toutes les couleurs? Mais vraiment … et gaffe, j’ai une formation de colorimétriste, faudra être dans le nuancier (à défaut d’être dans la nuance) et voir à pas nous faire voir l’endroit de l’en vert.

    1. Et tant que ça reste haut en couleur(s), côté humour … ça devrait pouvoir le faire!

    2. Dans la nuance moi ? Es tu sûr de bien lire mes articles ?

  5. Très intéressant ce rien à dire, vraiment, ça donne à réfléchir…D’accord avec un des commentaires précédents et le concept de l’art contemporain, « Art », tiens, de Y. Reza

    1. Merci, d’ailleurs je crois être beaucoup plus intéressant quand je dis rien, c’est peut être pour ça qu’on m’a toujours conseillé de jouer le mystère. « Art », tiens, de Y. Reza J’ai bien pris note.

  6. M dit :

    Je suis toujours fascinée de voir comment le manque d’inspiration peut s’avérer être une source d’inspiration ! C’est une belle ironie non ? =)

    1. Je crois que mon blog à lui seul est une belle ironie 🙂

  7. Rien à dire, vraiment? Voici déjà une joli pochade sur l’art contemporain! Donc que croire? Le gars qui assure n’avoir rien à dire, ou l’article qui en dit long?

    1. Il faut croire le gars qui n’a rien à dire et qui brode autour !

      1. Petite précision : les choses à dire, l’inspiration, ça va, ça vient… Il y a parfois des phases d’évolution où rien ne sort parce qu’on est pas prêt. On a épuisé un souffle tandis qu’un second se prépare en douce. Ou alors, on a besoin de s’intéresser à autre chose pour un temps… Je blogue depuis moins longtemps que toi, en revanche je peins depuis un sacré bout de temps. Alors cette sensation très déstabilisante, je connais! Parfois, cela m’a rendue un peu cinglée. À froid, je dirais : c’est bête de se faire autant de mal. Mais bon, cela relève aussi d’un processus mystérieux qui justement fait de nous des personnes qui peignent, qui écrivent…

  8. boiteafoto dit :

    Rien à r’dire 😉

  9. ladyelle134 dit :

    C’est cool de prendre de nos nouvelles (ici ça va bien) et d’avoir prévenu aussi brièvement que tu n’as rien à dire pour l’instant parce que tu es fatigué; Prends bien soin de toi. 😉

    1. Je prends soin de moi du mieux que je peux mais là maintenant il va me falloir une assistante c’est sûr.

  10. Lol.
    Moi je dirais que si tu as autant de visites, c’est parce que des internautes non abonnés viennent vérifier si tu as ou non posté un nouvel article et repartent tout déçus. 🙂

    1. Je pense aussi, merci. J’espère bien qu’ils repartent déçus quand je n’ai rien écrit, manquerait plus qu’ils soient content tiens. J’espère même qu’ils sont très malheureux bien fait.

  11. Pour quelqu’un qui n’a rien à dire, tu ne t’en sors pas si mal ! Sinon, tu as peut-être d’autres choses en tête en ce moment et on ne peut pas être sur tous les fronts. On s’intéresse à plusieurs choses à la fois, mais on ne peut se consacrer à toutes avec le même entrain. C’est fonction des centres d’intérêts du moment. En tout cas, c’est comme ça que ça fonctionne pour moi.
    Dis-donc, il semblerait que tu viennes d’inventer un nouveau concept qui risque de faire boule de neige… Tu imagines un peu ? Tu en serais LE concepteur ? Le chef de file… Rien que ça ! 🙂

    1. Oui, je suis un créateur moi, j’ai créé le concept du vide conceptuel. Au fait, j’espère que tu n’as pas oublié que nous avons un rendez vous virtuel le 29 décembre si ma mémoire est bonne.

      1. Un rendez-vous virtuel le 29 décembre ?

        1. Oui madame, si je me souviens bien tes propres mots étaient quelque chose comme « ce serait amusant de regarder dans un an ce qu’on écrit d’ici la pour voir le chemin parcouru » à peu près. Et c’était le 29 décembre ah ah ah on ne me la fait pas à moi !

  12. Raoul ? Raoul c’est toi ?? Je t’ai retrouvé !!!

    1. Loulou Loulou c’est toi ?

  13. aragonne dit :

    Franchement ça va vraiment bien. J’ai revue aujourd’hui une cousine que ça faisait vraiment trop longtemps que je n’avais pas visitée et ça m’a fait vraiment beaucoup de bien. Mes filles ont joué avec ses trois petits gars et on a eu la paix pour papotter en masse.

    Pour les écrits, je comprend tout à fait.

    L’hiver vient alors je me prépare 😉

    1. Merci, content que ça ailles bien. ouais préparons nous pour l’hiver il faut écrire plein d’histoires !

  14. T. dit :

    Pour ma part, ça va… essoufflée. Merci de poser la question 😉 J’ai depuis longtemps cessé de compter le nombre de visites ou de commentaires sur mon petit blog – trop déprimant. Je me fais à l’idée que je ne suis qu’une goutte dans un océan de blogueurs, la plupart plus doués que moi. (Zen, hein? Suis fière de moi, là.) Et puis, vie réelle oblige, je ne peux pas consacrer autant de temps que je le voudrais à écrire… Faut bien payer l’hypothèque aussi, non?

    1. Oui nous ne sommes que des petites gouttes désunies au milieu d’un gros océan tout mouillé mais si on s’unissait alors on formerait une grosse goutte, pas forcément plus unie mais une grosse goute.

  15. mu64 dit :

    Sébastien : Nous ça va à peu près .. mais et toi comment ça va ?

    C’est décourageant quand on a envie de COMMUNIQUER sur le net, mais que l’on se rend compte que nous sommes DES MILLIONS à vouloir faire cela, qu’il il y a des MILLIONS de choses et gens intéressants avec qui on voudrait échanger, mais que vie factuelle ou virtuelle oblige, agrémentée de ses joies et emmerdes : Ce n’est tout simplement PAS POSSIBLE d’être partout et en même temps à la fois et c’est ça le danger internet cela peut rendre triste et déprimer mais c’est comme ça : les saints qui auraient soi-disant eu le don d’ubiquité et bien sont ….morts … ce qui leur évite d’avoir la fatigue de l’être vivant qui s’échine à courir

    1. mu64 dit :

      OOPS la suite …
      après on ne sait quoi pour un but tout aussi mystérieux;

      Sébastien, pour le peu que nous sommes peut-être, et pour ce que cela vaut : ON T’AIME ! Même si nous sommes absents des fois, et Vi nous ne sommes que de pauvres faibles humains !

      Bises

      1. Ah ah content de te revoir faible humaine. Moi aussi j’ai des absences pas toujours facile d’être chez soi, chez les autres et dans la vie réelle; Je me demande si ça existe comme métier : blogueur rémunéré ?

  16. Tout me va, surtout si tu continues à écrire ce genre de petite merveilles…
    Si c’est cela, n’avoir rien à dire, alors j’en connais qui pourraient en prendre de la graine.
    Bizz et prend bien soin de toi

    1. Merci Elisabeth. Au départ j’étais parti pour dire j’ai rien à dire à bientôt et finalement j’ai un peu brodé autour !

Tu peux la ramener maintenant mon lapin !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s