Allez viens on joue à t’es un terroriste serbe et on te bine la face à coups de matraque…

graphics_2Cette journée ne commençait pas trop mal jusqu’au moment où un gentil agent un peu  demeuré a  voulu pratiquer un contrôle d’identité de l’individu  susnommé : moi.

« C’est pas votre carte d’identité, c’est pas vous sur la photo » qu’il a dit  celui qui avait l’air d’être le chef.  Et moi j’ai dit « Si c’est moi » et on à commencé à jouer à je te tiens   par la barbichette »

– non

– si

– noon

– Siii

On  devait-être au quatorzième « non / si » quand le gentil agent a décidé  d’appeler un taxi   afin d’aller continuer la  partie  ailleurs avec des amis et c’est ainsi que je me suis retrouvé au service de l’immigration répondant à des questions toutes plus intelligentes que la précédente.

Je tiens à vous préciser que ça ne se passe pas en France et que la traduction est gracieusement offerte.

Alors voila, on est tous  partis  dans la voiture Des gentils agents légèrement demeurés, direction : Le joli nid de gentils agents légèrement demeurés où  j’ai  visiblement eu le  privilège de rencontrer la reine, tout en continuant à jouer à je te tiens par la barbichette sur le chemin. C’était sympa entassés à cinq dans leur cacahuette pourie, music pop a fond dans Les oreilles et une femme au volant… Bref  : le scenario d’horreur.

Alors on est finalement arrivés au vaisseau-mėre, rempli de gentils agents légèrement reduits de la cafetière et comme tout le monde était bien là on a continué les activités ludiques :

  • Puzzle : on vide toutes tes affaires par terre et ensuite on les bourre le plus vite possible dans ton sac façon rien à foutre. Te formalise pas c’est la routine.
  • Re-je te tiens / tu me tiens, non / si, non/si, non/si, smash ! avantage : Nadal.
  • Devinettes : Devine qui va bouffer ma matraque…

Mais c’est pas tout, il y avait aussi un Petit passage educatif au sujet de l’anatomie et plus précisément : Mon anatomie. Oui, à poil, exactement, il fallait bien s’amuser un peu pour détendre l’athmosphère car, tu sais, le nid de gentils agents un peu demeurés est un peu glauque et ennuyeux, mais au bout d’un moment, Les gentils agents légèrement demeurés ils se sont fachés tout rouge parce-que je voulais pas jouer à être un terroriste serbe pour qu’ils me mettent en prison pour faire du chiffre :

– allez viens on disait que tu étais un méchant terroriste Serbe et nous les sauveurs du monde libre.

– mais non heu ! Moi je veux jouer a aller voir ailleurs si vous y êtes pas…

 

Alors donc, ils étaient pas Trop contents alors ils ont décidé de m’ emmener voir le grand stratéguerre, hop direction : les services de l’immigration, oui parce-que, je t’ai pas dis mais jusqu’à présent on était au banal poste de police.

Et en Avant pour une nouvelle ballade en voiture qui fait pimpompimpon (devant m/b/p…). Et vroum et vroum on roule à tombeau ouvert sur une route qui n’a pas vu de macadam neuf depuis la chute du communisme.

« On est bientôt prèsque arrivés? »

Si tu brûles de savoir la suite… Attends la suite.

En attendant tu peux toujours lire ce vieux classique dans le même esprit, si si j’insiste!

 

 

Publicités

Tu peux la ramener maintenant mon lapin !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s